Société

Published on mars 8th, 2013 | by Faël Isthar

0

Journée de la femme 2013 : pourquoi il reste encore beaucoup de chemin à faire

Nous sommes en 2013 et la journée de la femme est toujours aussi nécessaire pour rappeler que non, l’homme ne domine pas la femme et que non, il n’est pas du tout normal qu’il y ait ne serait-ce que la moindre disparité homme/femme dans n’importe quel domaine : soit-il politique, économique, social ou encore sexuel. Un exemple concret et très récent : la culture du viol qu’a fustigé une blogueuse suite à une agression sexuelle et qui a engendré un mini-scandale sur Twitter.

L’histoire : la blogueuse en question (pseudo “La Marquise”) a confié sur son blog avoir été confrontée, pour la deuxième fois de sa vie, à un exhibitionniste qui s’est masturbé juste à coté d’elle. Cette expérience, qui plus est le fait qu’elle y soit confrontée à deux fois, semble l’avoir profondément traumatisé : “Mon cerveau a soudain basculé dans un monde de terreur que je ne pensais pas revivre. Je me suis levée d’un bond, incapable de réfléchir, j’ai hurlé. Hurlé comme une bête et couru […]la peur du viol avait jaillit soudainement à nouveau. La peur de crever”. Mais ce n’est pas cette malheureuse histoire qui a engendré le scandale mais bien la réaction de certains twitteurs.

A savoir : “La fille a vu un mec se masturber et ? Il ne l’a pas touché ni approché d’après ce que j’ai lu. Donc elle est conne”, “C’est ce que j’ai lu aussi, d’où mon étonnement sur ce buzz rempli de vide (enfin pas tant que ça de la part de pseudo-féministes).” Une minimisation totalement naturelle et cherchant, en gros, à dire “Ferme là” à la victime. Ce phénomène a même un nom sur les sites pornos : le flashing. Des hommes se filment en train de se masturber dans des lieux publiques et devant des femmes qu’ils ne connaissent pas pour ensuite partager la vidéo. A comprendre en substance : “Tant qu’il n’y a pas pénétration, ça passe”. L’institution d’une nouvelle règle misogyne en somme : qui sait, on pourrait même en rigoler à force. “Ho tu sais ce qui m’est arrivé hier ? Un mec s’est masturbé à coté de moi ahah”.

Pour en revenir à notre histoire, l’un des twitteurs ayant réagi était membre du Parti Pirate : donc à priori loin d’être inculte. Certains hommes ne comprennent pas la réaction d’une femme face à ce qu’elle considère comme une tentative de l’homme, consciente ou non, à la rabaisser au rang de simple objet. Un autre exemple, limite devenu banal : quand une femme se fait insulter gratuitement de “salope”, “pute” parce qu’elle assume sa féminité. Mais à part ça tout va bien.

Women meme

Tags: , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Back to Top ↑