Hajime no Ippo Tome 134 : Continuer à Boxer

Continuer à Boxer

C’est le combat de la nouvelle génération ! Kyosuke Imai, champion en titre des poids plumes japonais, contre Hiroyuki Hoshi, numéro un du classement. « Vu que t’es mon disciple… » prévient Sendo à l’endroit de Hoshi. « Je t’interdis de rentrer les mains vides ! ». « Depuis qu’on est revenus du Mexique… » répond Hoshi. « Je suis hyper déterminé ! J’ai semé les graines, bien arrosé, bien fertilisé… Et maintenant, c’est l’heure de la récolte ! ». Du coté de Imai, celui-ci se demande pourquoi il doit continuer à boxer. Alors que son principal objectif, Makunouchi Ippo, n’est plus à sa portée. « Et, encore, si ce n’était que ça… ». Mais, de fait, tous les boxeurs qu’il admire l’ont mis de coté. « Venez au centre… » annonce l’arbitre. « Et saluez-v… ».

J’avais rarement vu un tel pugilat dans Hajime no Ippo. La dernière fois que nous avons assisté à un duel de cromagnons, c’était lors de l’affrontement entre Ippo et Kojima. Soit le degré zéro de la boxe. Quand bien même cette tactique était le bon choix pour Hoshi, Imai n’aurait jamais dû se laisser tenter par une telle provocation. Vu sa supériorité technique sur son adversaire. J’imagine que Imai tenait à sa réputation de « One Round ». Ça et sa colère envers la génération de Ippo qui, il est vrai, l’a totalement laissé sur place. Pour revenir à Hoshi, j’aime bien ce type mais force est de constater qu’il n’a pas le niveau pour s’emparer de la ceinture. D’abord une défaite éclair face à Itagaki, ensuite une défaite sur son terrain de prédilection face à Imai. Il n’aura pas démérité ceci-dit.

Continuer à Boxer

Et à peine avons-nous le temps de nous sentir (un peu) désolé pour le pauvre hère qu’une surprise de taille nous frappe. Ricardo Martinez affrontera Wally avant Sendo ! Souvenez-nous, il s’agissait de l’un des combats les plus détestés de tout Hajime no Ippo et le dernier de son pire arc ever (les combats contre les champions nationaux de l’Asie). En cause, le fait que Wally saute partout et transforme le ring en cirque de Pinder. Ajoutez à cela une victoire curieuse de Ippo qui, en touchant son adversaire au même endroit, finit par avoir l’ascendant, vous obtenez un sentiment mitigé. Enfin, continuer à boxer malgré une situation catastrophique aura payé. Le poing de fer, tout ça. Gageons que ce duel au sommet sera très différent du premier.

Continuer à Boxer

Et nous terminerons ce tome par un affrontement ô combien important pour Mashiba. S’il parvient à vaincre l’ancien champion du monde des poids légers, Juan Garcia, Ryo pourra défier l’actuel champion du monde. Mais autant vous dire que ce combat s’annonce comme le plus difficile que n’ait jamais eu à endurer Mashiba. Un pressing constant, une puissance implacable, une mobilité exemplaire, une stamina gigantesque et, bien sûr, un mental d’acier. C’est bel et bien un combattant mondial qui se trouve face à la faucheuse. S’il ne se surpasse pas ici et maintenant, la ceinture ne sera jamais à sa portée. Il va falloir continuer à boxer et, surtout, ne plus renoncer aux démons d’autan. Lorsque l’écart de force était tel (Miyata) que Mashiba avait eu recours à la triche

Continuer à Boxer

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang. Alter ego de Fafa Le Geek.

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires