Jump Death Note

Published on février 4th, 2020 | by Faël Isthar

0

Death Note : Juste Une Dernière Fois

Si ce one shot ne révolutionne pas la trame de Death Note, manga ô combien iconique, il a le mérite d’être rondement mené ! Comme quoi le binôme Tsugumi Ohba (scénario) X Takeshi Obata (dessin) est toujours capable de faire des étincelles ! En dépit, il est vrai, d’une certaine déception eu égard à leur oeuvre en cours, Platinum End. Quoiqu’il en soit, la (courte) histoire de Minoru Tanaka parvient à réunir l’essentiel —> Originalité, rythme et tension. Jusqu’à la fin, on se demande si le jeune surdoué va parvenir à réussir son coup qui, clairement, était infaillible. Mettre en vente le Death Note pour ne pas se salir les mains (même si l’acte en soi reste moralement condamnable). Récolter la somme en indiquant au vainqueur (Donald Trump ahaha) de disséminer le quadrillon de yens (dix trillion de dollars) sur l’ensemble des comptes liés à la banque Yotsuba pour peu que les clients aient moins de 60 ans. Se faire effacer la mémoire par Ryuk. Empocher le milliard de yens et vivre la belle vie. Hélas, celle-ci est pleine de surprises.

Il aura suffit que le Roi des Démons apprenne la vente du Death Note pour convoquer Ryuk et lui faire rédiger une nouvelle règle —> « L’acheter et le vendeur mourront dès que la transaction sera close ». Donald Trump a préféré renoncer au bouquin du diable (et prétendre le contraire histoire de paraitre pour un saint). Minoru est mort sans avoir la moindre idée du pourquoi du comment. Peut-on, sur la base de ce one shot, prédire une suite en bonne et due forme ? Peut-être bien ! Ryuk est clairement obsédé par la Terre, l’être humain et les pommes (!). Il est donc probable que celui-ci finisse par trouver un autre joujou. Sur ce, et avant de conclure cette agréable parenthèse, attardons-nous sur le monde qu’a laissé Light Yagami a.k.a. Kira. Soit une ère dénuée de guerre et des taux de criminalité historiquement bas. Pas étonnant de constater que les soutiens de Kira restent nombreux des années après sa mort. Pour ma part, Yagami a franchi la ligne rouge dès l’instant où il a tué une personne innocente en vue de perpétuer ses actions. Il en est même venu à abattre son propre père pour cela. Impossible de le défendre. En revanche, j’approuve l’idée de se débarrasser pour de bon des criminels en tout genre. Ainsi seulement une paix un tant soit peu pérenne serait possible.

Death Note


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑