Missouri

Published on octobre 21st, 2013 | by Faël Isthar

0

Daisy Coleman : Victime d’un viol, elle témoigne

À l’instar de l’affaire Steubenville, Daisy Coleman, 15 ans (14 au moment des faits), a été à la fois victime d’un viol, puis ensuite de persécutions. Pourquoi ? Parce que celui qui l’avait violé était un footballeur américain très célèbre dans son lycée et que, du coup, presque tout le monde s’était rangé de son coté. “Elle l’a cherché”, “Elle a eu ce qu’elle voulait”, voilà le genre de réflexions que Daisy se prenait à longueur de temps dans son lycée ou sur les réseaux sociaux.

Tout ça pour avoir commis l’erreur, en cette soirée du 8 Janvier 2012, d’accompagner un jeune homme, qu’elle voyait comme “famous” à l’époque, qui l’aura ensuite fait boire, avec 4 de ses amis, jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse. Elle se réveillera sur le perron de sa maison, totalement frigorifiée, incapable de se lever, et n’ayant que la force de gratter la porte pour que sa mère, qui pensait que c’était un chien, aille à son secours. Elle aurait pu mourir de froid ce jour-là. C’est lorsque sa mère lui fait prendre un bain qu’elle remarque que quelque chose ne va pas. Et pour cause, les parties intimes de Daisy sont endommagées.

Le lendemain, en passant un examen médical, le docteur est on-ne-plus-clair clair : oui, il s’agit d’un viol. Daisy apprit par la suite qu’une vidéo avait été tournée et passait dans les rangs du lycée : la police n’en aura jamais eu connaissance. “Menteuse”, “Putain”, “Salope” : tant de mots répétés par les élèves de son école que Daisy aura fini par perdre sa foi en Dieu en l’humanité. Ses mains, ses poignets, ses jambes, portent les traces d’auto-mutilations faites au cutter. Un jour, elle a même vu une fille de son école porter un T-Shirt “Matt 1, Daisy 0” car les charges avaient été abandonnées

Daisy sait que sa vie ne sera plus jamais la même, qu’elle devra porter pour toujours les stigmates de ce viol. Et, toute seule, elle ne sait pas si elle aurait pu supporter longtemps toute cette campagne de haine et de discrédit. En effet, Daisy avait déjà essayé de se suicider deux fois : la troisième aurait pu être la bonne. Finalement, c’est aux soutiens des internautes, et notamment à l’implication Anonymous, qu’elle doit son salut. Depuis lors, Daisy s’est mis en tête une seule chose : oui, elle souffrira toute sa vie,  non, elle n’abandonnera pas et continuera à vivre. Depuis début octobre, l’affaire a été réouverte.

Pour voir le témoignage en entier, cliquez ici

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑