Creed III : Ni Oubli, Ni Pardon

Pardon

« Tu me remets toujours pas, hein ? » réalise avec une pointe d’amertume l’homme qui fait face à Adonis Creed. « Damian ? ». « En chair et en os ». « T’es sorti de prison depuis quand ? ». « Depuis aujourd’hui… » répond l’ancien camarade de Creed. « Je me suis dit que je devais rendre une petite visite au frangin ». […] « 18 ans… » assène Damian Anderson. «  18 années entre quatre mur pendant que tu devenais champion du monde ». « Oui… » peine à répondre Adonis. « Ça me fait plaisir que tu sois revenu ». « Tu sais, je suis toujours en forme ». « Dam… Passe faire un tour au gymnase ! C’est le moins que je puisse faire pour toi ». À cet instant, Adonis n’avait pas réalisé à quel point il était dans le déni. Face à ce frère qu’il avait abandonné dans l’ombre et décidé d’oublier. Tout ça pour baigner aujourd’hui dans la lumière. « Ni oubli, ni pardon ».

Pardon

J’ai beau avoir 36 ans, je n’ai jamais regardé un seul Rocky à ce jour (je compte me rattraper). Contrairement à Creed dont j’ai découvert le premier opus dans les salles obscures avant d’être au rendez-vous pour sa suite et, ici, ses premiers pas sans l’iconique Sylvester Stallone a.k.a. Rocky. J’ai cru comprendre que les adieux avec la franchise avaient été tumultueux. Ce qui a dû peiner bon nombre de fans de la licence. Quoiqu’il en soit, cela n’enlève pas l’incroyable qualité de cet opus davantage centré sur les aspérités profondes de Adonis. Lequel a commis plusieurs fautes irrattrapables. Au point de tout faire pour les oublier et tant pis si cela condamne celui qui était son frère de coeur.

Pardon

Quelle performance de Jonathan Majors ! Sans nul doute l’une des révélations de ces dernières années. L’aura qu’il dégage, ce jeu brut et dense, cette intelligence scénique… Plus on le voit, plus on comprend qu’il n’y aura pas de pardon sans affrontement. Oserais-je dire qu’il vole la vedette à un Michael B. Jordan pourtant impeccable ? Et cela aussi bien en tant qu’Adonis qu’en tant que réalisateur. Ici, la mise en scène se révèle encore plus dynamique et aérienne que Creed I & II. Déjà excellents en la matière. On ressent les impacts, on vibre avec les combattants, on grimace, on exulte, on souffre.

Notez que certaines idées scéniques, notamment sur le ring mais également au niveau de la relation antagoniste entre Creed et Dam, viennent tout droit des mangas. Hajime no Ippo, Dragon Ball, Naruto, Megalo Box, My Hero Academia… Ni oubli, ni pardon ! Je crois que c’est la première fois que l’influence manga à même Hollywood est aussi assumée. Et ça fait sacrément plaisir. Au-delà de l’action ultra rodée, c’est bien le coté humain qui rend Creed III si inspirant. Le combat intérieur de Bianca (Tessa Thompson toujours aussi impeccable), les démons de Mary Anne, l’énergie fantastique de Amara. Et cette volonté commune de continuer à avancer malgré les obstacles.

Publié le
Catégorisé comme Ciné Étiqueté Creed

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang. Alter ego de Fafa Le Geek.

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Habz
Habz
11 mois il y a

Jonathan Mayors est terrifiant là dedans, avec son regard sombre qu’il lance juste avant le début du combat….Ils font meme un gros zoom là dessus, quand ils filment les regards des adversaires juste avnt le combat de chavez et creed contre Anderson.

Lorsque tu regardes creed 2, n’oublies pas de regarder la scène retiré « locker room ». Une scène très puissante qui prend tous son sens après avoir maté Rocky 4.

Regarde les Rocky en VF, tu vas t’exploser de rire avec les voix. Mention spéciale au doubleur de Clubber Lang dans Rocky 3 ptdrr

https://www.youtube.com/watch?v=s4HSwkQAy-8

Dernière modification le 11 mois il y a par Habz
Habz
Habz
11 mois il y a
Répondre à  Faël Isthar

Difficile à dire, je connais que les versions VF de Rocky. Pour la scène coupée de Creed 2, tu peux facilement la retrouver sur Youtube