Chainsaw Man 09 : Nos Derniers Instants

Derniers Instants
Derniers Instants

Dans ses derniers instants, Himeno n’eut qu’une seule idée en tête : Sauver Aki et espérer qu’il pleure sa mort de longues années durant. « Serpent… » lance la femme présente aux cotés de leur assaillant. « Avale ». […] De Himeno, il ne reste plus que ses vêtements et son bandeau. « La démone en a profité pour s’échapper… » indique le Oni au Katana. « Qu’importe, on en a après le coeur du Chainsaw… » répond sa comparse. « On s’en tape d’elle ». C’est à cet instant que la main du démon fantôme de Himeno fit vibrer la corde de Denji. « Ha… Je le découpe en deux » annonce le démon-katana. « N’endommage pas son coeur » précise la fille-serpent. « Vous êtes les méchants, c’est ça ? » réalise très vite Denji. « J’adore les méchants, vous savez ? Car personne ne me les casse lorsque je les découpe en morceaux ! ». Que le match-revanche commence.

Le talent qu’a Tatsuki Fujimoto à retranscrire les petits détails de la vie ne cesse de m’ébahir. Ça et le travail colossal de Mappa qui s’emploie à sublimer de tels traits de génie. Comme souvent avec Chainsaw Man, la légèreté de l’anodin fait place à un massacre implacable. Fruit du pouvoir d’une Makima n’hésitant pas à sacrifier les vies de condamnés à mort pour tenter de récupérer Denji. A.k.a. son plus précieux atout dans la guerre qui l’oppose au Gun Devil. Jusqu’où est-elle prêt à aller pour cela ?

Derniers Instants

Autrement, j’ignore pourquoi mais je n’avais pas percuté que Arai Hirokazu  accompagnait Kobeni Higashiyama. Dans ses derniers instants, lui-aussi aura fait preuve d’un sens du sacrifice. Qui aurait alors pensé que la jeune femme fasse preuve d’une agilité aussi démente ? Bien supérieure à celle de Aki, Denji ou Himeno. Du moins en termes de vélocité. Un Deus Ex Machina bien amené puisque la dramaturgie reste consistante. « Combien de tout cela avez-vous anticipé, Makima-san ? » ne peut s’empêcher de demander Madoka après que Makima ait été nommée responsable des Divisions Spéciales suite à l’attaque. « Je ne peux divulguer de telles informations à un civil ». Que la folie se poursuive.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires