Ciné

Published on mai 20th, 2013 | by Faël Isthar

0

Cannes sous la pluie

En mai fait ce qu’il te plait ? Mes fesses ouais ! Ou alors avec k-way et parapluie de rigueur. Et comme si les innombrables trombes de pluie ne suffisaient pas, l’insécurité se fait encore plus vive au festival avec le vol des bagages d’un magnat de l’industrie cinématographique chinoise tandis qu’il séjournait dans une chambre d’hôtel Pierre et Vacances. Entre ça, les coups de feu du Grand Journal et le vol de bijoux Chopard, il y a de quoi être fier du dispositif de sécurité cannois.

De quoi donner envie de se réfugier dans la tête du folklorique Llewyn Davis des frères Coen : récit d’un chanteur folk désabusé par ses difficultés à percer le marché de la musique. Et à l’heure où nous rédigeons ces lignes, Inside Llewyn Davis serait le le favori de la presse danoise : tiendrait-on là le futur palmé ? À moins que ce ne soit le beaucoup plus sombre Shield of Straw du grand Takashi Miike. Le pitch : un milliardaire offre une somme de 10 000 000 de $ à celui qui retrouvera et tuera le meurtrier de sa fille. Les paris sont ouverts.

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑