Éco

Published on octobre 1st, 2014 | by Faël Isthar

0

Budget 2015 : Pourquoi on n’est pas prêt de réduire la dette

De fait, le meilleur scénario possible serait une stabilisation de la dette…d’ici 2017. Car avec notre croissance digne d’une maison d’édition, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Au programme de cette cure d’économie : du licenciement dans la fonction publique (environ 1200 postes concernés), moins de dépenses, une taxe diesel qui augmente de 2 centimes par litre, et des cessions d’actif dont on ne connait pas le détail.

Autant dire que ça a beaucoup gueulé : notamment pour la taxe diesel qui, malgré sa vocation écologique, handicape tous ceux qui conduisent de vieilles voitures diesel et n’ont pas les moyens de s’acheter une voiture à essence et encore moins hybride/électrique. Je n’imagine même pas leurs réactions quand Hidalgo va décider d’interdire toutes les voitures diesel sur Paris (oui oui c’est en projet) xD

Coté bonnes nouvelles, il faudra s’en tenir à la suppression de la première tranche d’impôt sur le revenu qui permettra aux ménages les plus modestes de ne plus payer d’impôts. Même si tout cela devrait être compensée par diverses hausses de prélèvements obligatoires ( ͡° ͜ʖ ͡°)‎ Genre une nouvelle hausse de la TVA qui passerait de 20 à 22 % par exemple. Au calme. Tout ça pour économiser 21 milliards sur l’année 2015 sachant que la dette représente aujourd’hui 95% de notre PIB (soit près de 2000 milliards). Houuuuu yeah.

Autiste

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑