Ciné Broly

Published on janvier 25th, 2019 | by Faël Isthar

0

Broly : Le Saiyan Légendaire

« RRRRRAAAAAAAHHHHH !!!! »

An 739 : Suite à un rappel massif des troupes saiyen sur la Planète Vegeta, Bardock redoute une volonté cachée de la part de L’Empereur Freezer. « Ce n’est qu’une mesure de précaution » indique t-il à sa femme, Gina, alors qu’il installe leur fils, Kakarot, dans un pod spatial en direction de la Terre. « Lorsque tout se sera calmé et si Bardock se fait des idées… » promet Gina. « On viendra te chercher sur le champ ». Malheureusement, il s’avèra que l’intuition de Bardock fut la bonne. Parce qu’il abhorrait la race des saiyen et se souciait de la légende du super saiyan, Freezer décida de détruire une bonne fois pour toute la Planète Vegeta. Mais Kakarot ne fut pas le seul à survivre. Le jeune prince Vegeta et sa troupe, qui avaient refusé d’obéir à l’ordre de rapatriement, échappèrent eux-aussi à l’annihilation. Enfin, un saiyan exilé par le Roi Vegeta sous prétexte qu’il aurait représenté une menace pour son fils, échappa lui-aussi au génocide. « Tu verras, Broly » lui promit son père, Paragus, après l’avoir retrouvé. « Nous nous vengerons de ce que le Roi nous a fait ! Je le jure sur ma fierté de saiyan !!! ». […] Puis, au bout du compte, il n’en resta plus que trois.

Broly

Broly

Broly

L’une de mes meilleures expériences cinématographiques. Et cela pour deux raisons. La première —> Broly joue brillamment sur l’aspect fan service et l’affect des fans eu égard au Lore Dragon Ball. Entre la première partie narrative centrée sur la Planète Vegeta et les origines de Broly puis la deuxième partie 100% action parée d’une réalisation AAAA, il est quasiment impossible de ne pas ressortir bluffé. D’autant plus que chaque personnage principal est brillamment mis en avant. En tant que fan de Vegeta, je peux vous assurer que vous en aurez pour votre argent ! Tant le prince resplendit de classe et de puissance. Entre parenthèses, on voit bien que depuis Dragon Ball Super, Vegeta est mis sur le même pied d’égalité que son rival éternel. Et c’est une très bonne chose. La deuxième raison —> La Toei a tout fait pour offrir le meilleur token qui soit à la licence Dragon Ball. Les chorégraphies qui basculent entre arts martiaux et brutalité sauvage (donnant lieu à des rugissements de salle). Les séquences émotion eu égard à Gina X Bardock et Goku. L’enfance difficile de Broly qui permet d’humaniser la bête.

Broly

Broly

Certes, l’écriture aurait pu être affinée et le Character Building plus nuancé. Mais qu’importe, les émotions sont là. Certains pourront être agacés par la lenteur de cette première partie mais mettre le focus uniquement sur l’action pure et dure auraient rendu les joutes trop vides de sens. L’animation ? Diantre, que de passages épiques ! On regrettera quelques scènes 3D incompréhensibles (vraiment) mais ça n’enlève rien à l’impression de jouissance pure qui ressort de l’affrontement Vegeta X Goku VS Broly. Du coté de la bande-son, celle-ci est grandiose mais tend parfois à en faire un peu trop. Comme si l’équipe s’était emballée toute seule à cause de la surdose de hype. Ça désarçonne mais pas de quoi gâcher l’expérience. Cela étant dit, ce chef d’oeuvre visuel et artistique qu’est Broly ne plaira pas à une minorité de fans. Ayant surkiffé le film, je vous avoue être incapable de vous en expliquer les raisons. Si ce n’est un enracinement trop prononcé dans une enfance biberonnée à coups de DB/DBZ. Oui, cela manque de sang. Oui, cela manque de finesse. Oui, il y a quelques errances ci-et-là. Mais quel pied ! Quel pied que d’être témoin d’un long-métrage aussi bien réalisé et soigné. Le parrain des shonen prouve avec grande classe qu’il est et reste d’actualité. Courage à celles et ceux qui devront attendre le 13 mars prochain pour se faire leur propre avis. Le mien est simple —> Incontournable. Et Légendaire.

Broly

8,5/10

*Coup de Coeur*


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑