Monde

Published on mai 17th, 2015 | by Faël Isthar

0

Bachar El Assad : Le Moindre Mal

Voilà ce qu’incarne, aujourd’hui, l’actuel président syrien. Alors que l’armée américaine a fait état de l’assassinat d’un haut responsable de Daesh en Syrie, Abou Sayyaf, et que la progression des terroristes sur la ville de Palmyre a été entravée par l’armée syrienne, de nombreuses voix se sont interrogées quant à l’implication du régime de Bachar El Assad dans cette opération. Car bien que les forces spéciales américaines nient toute coopération avec le régime de Bachar, les experts géopolitiques de la région déclarent à la quasi unanimitéqu’une telle chose serait impossible.

Bachar-El-Assad-Cooperation-US-1

Autrement dit : le gouvernement US préfèrerait adopter un double discours compte tenu du contexte international délicat entre l’Occident et le régime syrien. À savoir qu’il est reproché à Bachar d’avoir exterminé une partie de sa population lorsque celle-ci s’était manifestée pour son départ au pouvoir lors du Printemps Arabe à partir de Mars 2011. De même, on reproche à Bachar d’avoir fait usage de l’arme chimique pour terrasser les rebelles.

Bachar-El-Assad-Cooperation-US-2

Ceux-là même que l’Occident a un temps soutenu avant de réaliser qu’une partie grandissante d’entre eux étaient islamistes et en faveur d’une guerre sainte. Pour résumer : les gouvernements accidents ont participé malgré eux à la création de Daesh. À noter que Bachar a toujours nié les massacres civils qui lui sont reprochés (malgré de nombreuses preuves). Tant d’éléments qui, aujourd’hui, et dans les jours à venir, dessinent les contours d’une future alliance militaire US/Syrie…en attendant l’Europe ?

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑