Monde

Published on juillet 26th, 2013 | by Faël Isthar

0

Assassinat de Mohamed Brahmi : La liberté en danger

Chokri Belaïd, ancien secrétaire général au Parti laïque, et maintenant Mohamed Brahmi, député et leader d’un parti d’opposition. Pour la famille de ce dernier, il n’y a aucun doute possible : Ennahdha, le parti islamiste au pouvoir (lié entre autre aux Frères musulmans d’Egypte), a commandité l’assassinat. Résultat : de nombreuses manifestations dans les villes de Tunisie, dont la capitale Tunis, qui en appellent à la destitution du gouvernement.

Le siège d’Ennahhda a ainsi été mis à feu et une partie des tunisiens réclament en outre la dissolution de l’Assemblée constituante. Coté international, tous les pays occidentaux condamnent cet acte et appellent à une enquête transparente et rapide en vue de trouver les coupables. Une triste affaire qui nous rappelle combien la transition démocratique peut être teintée de sang et de violence.

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑