Europe

Published on janvier 17th, 2016 | by Faël Isthar

0

Agressions Sexuelles en Europe : Quand l’Autocensure prend le pas sur la Déontologie

Résumé d’une partie de la situation

Parce que les agresseurs étaient majoritairement des migrants, la police et certains médias ont volontairement choisi de tourner la tête ailleurs. Par peur de bousculer l’opinion publique, par crainte d’être qualifiés de « Xénophobes » ou bien parce que c’était la consigne. Or, cette autocensure politique dure maintenant depuis près de deux ans et les résultats sont aujourd’hui catastrophiques. Devant l’ampleur des agressions sexuelles collectives de Cologne et Zurich, le monde a pour la première fois découvert à quel point la culture du viol de certains migrants à même le monde arabe pose un problème d’intégration.

L’agression sexuelle vu par des garçons égyptiens

L’agression sexuelle vu par des filles égyptiennes

Depuis lors, les affaires d’agressions sexuelles et d’agressions tout court n’ont eu de cesse de défiler. Comme si la parole avait été d’un coup libérée. D’abord à Versailles le mois dernier où trois migrants tentent de violer une jeune femme avant que celle-ci ne soit sauvée par un passager. Ensuite le 10 janvier dernier où deux voyageuses de 16 ans subissent des attouchements dans un train reliant Bruxelles à Tournai. Les trois assaillants sont des migrants syriens hébergés à Lille et l’un d’eux tente plus par la suite d’embrasser une troisième passagère. Face au refus de celle-ci, une bagarre éclate et d’autres passagers interviennent afin de stopper l’agresseur. Convoqués au commissariat pour « Non port de tickets », ceux-ci seront relâchés un peu plus tard malgré la plainte d’une victime à ce même commissariat.

Témoignage de deux plaignants à Cologne (Allemagne)

Enfin, une autre affaire a eu lieu ette fois-ci en Australie où quatre élèves migrants syriens (tous mineurs) ont harcelé et agressé trois écolières (14, 15 et 16 ans) pendant des mois. Il aura fallu que l’une d’entre elle se fasse violenter à un point tel que la police sera appelée sur place pour que les langues se délient. Et des affaires comme ça, je peux encore en trouver beaucoup. Beaucoup trop. De fait, la question se pose : pourquoi certains migrants ont-ils une vision si dégradante de la femme ? Probablement parce qu’un certain versant de leur culture et de leur éducation leur a mis dans la tête que ne pas respecter les femmes était normal. Dans tous les cas, il va falloir sévir et mettre des limites telles que plus aucune agression sexuelle perpetrée par qui que ce soit ne sera tolérée. Encore une fois, nous avons été trop naïfs et avons raisonné de manière trop simpliste face à l’accueil et l’intégration de migrants dont la culture peut parfois être fondamentalement différente de la nôtre. Osons parler de ces choses-là.

Description du Taharrush ou « Jeu du Viol » par une journaliste qui s’était fait agressée sexuellement par une foule d’hommes lors du printemps arabe de 2011 en Égypte. C’est ce même Taharrush qui est survenu à Colognes et à Zurich.

Tags: , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑