Justice

Published on mars 6th, 2017 | by Faël Isthar

1

Affaire Baupin : Les Agressions Sexuelles Reconnues mais Prescrites, Dossier Classé sans Suite

La prescription judiciaire ne devrait pas avoir lieu d’être pour ce type d’affaire.  À quel moment des faits de harcèlement et d’agression sexuels peuvent-ils être prescrits parce que « Oui bah ça c’est passé y a trop longtemps voilà » ? Je trouve ça incroyable… D’autant plus que le procureur de Paris a reconnu, en raison du nombre de déclarations « mesurées, constantes et corroborées par des témoignages », que les faits étaient avérés -_- Mais non ! Vu que les plaintes ont été déposées plus de trois ans après les harcèlements et agressions… Pour autant, les quatre victimes estiment avoir remporté un début de victoire —> Leurs accusations ayant été légitimées et reconnues. En espérant que la prochaine loi sur l’allongement des délais de prescription de tout crime sexuel permette de libérer d’autant plus la parole.

En attendant, nous nous retrouvons avec une injustice de plus. J’estime qu’en termes d’harcèlement et agressions sexuels, les délais de prescription ne devraient même pas exister. À noter, tout de même, que certains faits pourraient être qualifiés pénalement même si cela n’aura pas d’incidence sur la vie de M. Denis Baupin. Comment voulez-vous redorer l’image de la France et de la sphère politique lorsque de telles affaires finissent ainsi ? Et dire que la Journée des Femmes a lieu dans deux jours… Autant dire qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire ! Vivement que tout ce système soit réformé. Même les magistrats sont frustrés puisqu’ils reconnaissent la véracité des faits mais ne peuvent que se conformer à la loi et prescrire ces mêmes agressions. Las.


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
antony galo
antony galo
4 années il y a

Comme le harcèlement sexuel pose souvent de sérieux problèmes de preuves et de réalité des plaintes, il vaut mieux prévenir tout comportement harceleur par une politique de prévention qui en dissuade les auteurs potentiels, qui s’exposent à des sanctions nécessairement associées à une faute grave (mutation, suspension temporaire, voire licenciement) : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=394

Back to Top ↑