High-tech no image

Published on janvier 30th, 2012 | by Faël Isthar

0

ACTA, encore pire que la SOPA

ACTA, signé cette semaine par 38 pays dont la France, ça serait le moyen de placer le piratage au même rang que la contrefaçon et, par conséquent, d’impliquer la responsabilité des intermédiaires techniques (FAI, hébergeurs, etc) en cas d’atteinte aux ayants droits. Ce qui laisserait la porte ouverte à une surveillance et une censure des internautes.

Obama la stoppera t’inquiètes !

Sauf qu’Obama s’est prononcé en faveur de l’ACTA..

QUOI ?!

Oui, disappointed I am. Surtout que, avec une telle loi, on pourrait par exemple forcer les FAI/hébergeurs à supprimer des contenus pour n’importe quel motif d’atteinte aux ayants droits et ce sans jugement ni rien. En gros, un Big Brother du net, l’antithèse de l’internet.

Donc je vais sur internet mais une tierce personne décide si ce que je dis ou ce que je fais doit être contrôlé et/ou censuré sans avoir le droit à un jugement équitable c’est ça ?

C’est ça.

Ok, un peu comme une dictature en fait. Et qu’est-ce qu’on peut faire pour se dresser contre ?

Coté Europe, le Parlement Européen devrait examiner le texte en Juin et déjà des tentatives d’accélération du calendrier se sont-elle faites sentir de la part du parti de droite. Après, nous pouvons nous aussi tenter de faire quelque chose via le site de l’Avaaz ou en signant une pétition contre ACTA

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑