3 ans et demi pour avoir brûlé vif un adolescent gay

Aberrant. La justice anglaise vient de condamner Jordan Sheard, un adolescent de 20 ans, à 3 ans et demi de prison ferme pour avoir, en juin dernier, obligé Steven Simpson (18 ans) à se déshabiller puis à l’imbiber d’essence pour enfin y mettre le feu : causant la mort de la victime le lendemain. Tout cela au motif que Steven était gay. Les autorités ont pu observé sur le corps des inscriptions comme « J’aime sucer des ****** » et « Je suis gay ».

Précisons que Steven était atteint du syndrome d’Asperger : le rendant dans un état de vulnérabilité qui explique pourquoi il s’est plié si facilement aux commandes de Jordan. Alors pourquoi seulement 3 ans et demi alors qu’on a bel et bien affaire à un meurtre au premier degré sinon une intention de blesser gravement quelqu’un ?

Parce que le coupable plaide le meurtre non intentionnel : ce qui est tout simplement inconcevable quand on voit la description des faits. D’autant plus que l’accusé s’est enfui une fois qu’il a vu que Steven prenait feu. Et, malheureusement, cela prouve une énième fois combien la justice au Royaume-Uni, mais aussi dans bon nombre de pays occidentaux, est totalement laxiste quant aux punitions infligées aux meurtriers.

Car ici nous avons bel et bien affaire à un crime de haine et cela reviendrait presque à frapper la main du malfaiteur parce que bon, bruler vif quelqu’un parce qu’il est gay c’est pas très sympa. Il n’aura d’ailleurs peut-être qu’à purger un an au lieu des 3 ans et demi pour « Bon comportement ». Quel genre de message les cours de justice pensent-elle ainsi envoyer avec des peines aussi ridicules ?

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires