People

Published on janvier 16th, 2015 | by Faël Isthar

0

Zemmour et d’autres « polémistes » sous protection policière : « Je ne l’ai pas demandé »

Depuis les attentats à Charlie Hebdo, un certain nombre de personnalités dites « polémistes » (car traitant de sujets sensibles et/ou ayant des opinions considérés comme choquantes par une ou plusieurs communautés) sont sous surveillance policière. La plus célèbre d’entre eux étant évidemment Eric Zemmour dont les récents propos sur une potentielle migration des musulmans hors de France lui ont valu de nombreuses critiques ainsi que son éviction d’iTélé.

Bye

Quelques jours plus tard, Zemmour réfute cette phrase et déclare qu’elle a mal été interprétée. Qu’importe : ça n’a pas empêché sa semi mise au ban. Quant aux récents évènements, ceux-ci ont fait office de catalyseur quant à sa fameuse thèse de « Guerre des Civilisations » (thème principal de son bestseller « Le Suicide français ») qui, selon lui, est inévitable. À savoir que les occidentaux et les musulmans seraient inéluctablement amenés à s’affronter : ces derniers étant en désaccord majeur vis-à-vis de certaines valeurs de la République (liberté d’expression et laïcité en tête de proue).

Voilà sans artifices, ce à quoi pense Éric Zemmour. Et c’est exactement ce qu’il lui vaut aujourd’hui cette protection policière même s’il a précisé ne pas l’avoir demandé. Sachant que les tensions entre musulmans et non musulmans ne sont pas prêtes de s’éteindre. En témoignent les récentes affaires Tesson (depuis viré du Point) et Dieudonné (mis en garde à vue après son statut Fb) qui augurent de l’un des prochains débats centraux des mois et années à venir la liberté d’expression et ses limites.

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑