Asie

Published on décembre 21st, 2014 | by Faël Isthar

4

Yeonmi Park : « Je pensais que le monde n’en avait rien à faire de nous, j’avais tort »

À 21 ans seulement, Yeonmi a vu plus d’horreurs que nous n’en verrons probablement de toute notre vie. Ça a commencé par l’exécution d’une amie à sa mère auquel elle fut forcée d’assister : elle n’avait que 9 ans. Crime commis : avoir regardé et prêté des copies DVD d’un film de James Bond. « Quand ils ont levé leurs armes pour l’abattre, j’ai recouvert mon visage et je ne l’ai découvert qu’au pire moment : lorsqu’il y a eu l’explosion de sang et le bruit sourd d’un corps sans vie qui tombe par terre ».

Coree-Nord-Executions

Quant à son père, celui-ci fut condamné, en 2002, à travailler dans un camp de concentration pour « Commerce illégal ». Pendant sa peine, il est diagnostiqué d’un cancer du colon et, en 2005, parvient à s’échapper grâce à l’aide d’un passeur. S’il avait passé les 14 années qui lui restaient à purger, celui-ci serait probablement mort. Torturé, battu, affamé, privé de sommeil : « Ces camps sont pires que la mort ».

Coree-Nord-Camps-Concentration

« Ils vous traitent comme un animal. C’était un homme brillant, il nous a permis d’échapper à la Grande Famine des années 90. Mais ils l’ont brisé ». Quand Yeonmi revoit enfin son père (celle-ci a alors 12 ans), celui-ci n’est plus l’homme qu’elle connaissait. Ce n’est qu’un fantôme, une sombre réminiscence d’un passé oublié. C’est le déclic : il n’y a plus un instant à perdre, et il faut réagir, vite. Oui, il faut s’enfuir de ce pays.

Coree-Nord-Camps-Refugies

Mais alors que la famille prépare un plan d’évasion, la grande soeur de Yeonmi, Eunmi, 16 ans, part sans prévenir avec une amie à elle (mars 2007). Terrifiées à l’idée qu’elle ne puisse pas s’en tirer vivante, Yeonmi et sa mère partent à sa recherche. Le père ne les suit pas : trop affaibli par sa maladie. Deux femmes, trois montagnes et une rivière gelée. Il faisait froid. Tellement froid. Et puis elles ont vu les terres chinoises.

Coree-Nord-Chine

« On a couru, encore et encore. À tout moment, ils pouvaient nous abattre ». Mais aucune balle ne fuse et les deux survivantes parviennent saines et sauves à la province de Jilin. Mais Eunmi reste introuvable et les habitants refusent d’aider des réfugiés. L’un d’entre eux va même jusqu’à menacer d’appeler les autorités chinoises si Yeonmi ne couche pas avec lui. Sa mère l’implore de ne pas faire ça et, face à l’insistance de l’homme, finit par lui offrir son corps. S’ensuit un viol devant les yeux de Yeonmi qui assiste à toute la scène.

Sad-9

À partir de là, celle-ci n’est déjà qu’une coque à moitié vide et sent qu’elle ne va pas tenir longtemps à ce rythme. Heureusement, leur père finit parles rejoindre quelques jours plus tard et, ensemble, ils trouvent refuge chez une tante éloignée. L’année 2008 vient alors de commencer et, malheureusement, c’est la fin du voyage pour son père. Il avait 45 ans. Après avoir brûlé le corps, les deux femmes décident de repartir pour la Corée du Sud et, lorsque l’opportunité d’atteindre le pays via la Mongolie s’offre à elles (février 2009), elles n’hésitent pas une seconde. « Plus jamais ça »

Coree-Nord-Soldat

Malheureusement, des soldats tombent sur leur groupe et s’apprêtent à les renvoyer en Chine lorsque, dans un ultime acte de déespoir, Yeonmi et sa mère prennent les petits couteaux qu’elles portent toujours sur elle et menacent de se suicider. « J’ai pensé qu’on y était : à la fin du voyage, aux retrouvailles avec mon père. On venait de se dire adieu, ma mère et moi, quand ils ont accepté notre demande ». 1er avril 2009 : Yeonmi atterrit à Seoul. C’est le début d’une nouvelle vie, le début d’un nouveau combat.

North Korea's Yeonmi Park named one of Top 100 Global Women by BBC

Désormais, Yeonmi n’a qu’un seul objectif : précipiter la chute du régime de Kim Jung-il en participant le plus possible à des évènements TV ou autre afin de raconter son histoire et la situation dramatique que vit son peuple. « Un jour, quand ce régime sera mort une bonne fois pour toute, j’irais enterrer les cendres de mon père dans une Corée du Nord libre et fière […] Personne ne m’arrêtera après ce que j’ai subi. Personne ». En 2014, Yeonmi revoit enfin sa grande soeur, Eunmi, qu’elle croyait morte. Leur combat peut dorénavant se poursuivre plus fort que jamais.

Yeonmi-Park-3

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Robin
Robin
6 années il y a

21 ans et déjà une heroïne. J’espere vraiment le le régime communiste de Corée du Nord tombera.

Onisk
Onisk
6 années il y a
Reply to  Faël Isthar

Ils ont peur de la chine car ils sont alliés avec la Corée du nord qui possède aussi des armes nucléaires et ont précisé qu’en temps de guerre, ils se rangeront aux côté de cette dictature :/

Et je crois aussi que la Russie est en bon terme avec la Corée :/

Robin
Robin
6 années il y a
Reply to  Onisk

C’est là tout le probleme, cela déclancherait une guerre mondiale

Back to Top ↑