Japon

Published on février 1st, 2017 | by Faël Isthar

0

Toman Sasaki : « Je m’habille comme je veux, Je me maquille comme je veux »

« Je m’appelle Toman, Toman Sasaki »

40 minutes. C’est le temps pris chaque jour par Toman Sasaki pour se maquiller devant son miroir dans son petit appartement de Tokyo. La manucure, la crème hydratante, le fond de teint, le eyeliner, le pinceau à lèvres… Tout ça prend du temps ! Et Toman en a parfaitement conscience. Elle et d’autres camarades qui forment ce qu’on appelle au Japon les Danshi ! Soit ces personnes qui ne se définissent non pas par rapport à leur genre mais par rapport à leur personnalité intérieure. Dans le cas de Toman, née homme, celle-ci se considérerait davantage comme une femme s’il fallait vraiment choisir. « Ce n’est pas que je me perçois forcément comme une femme, c’est juste que…j’aime m’habiller, me maquiller et agir comme le font la plupart des femmes. Et par dessus-tout, j’aime la mode *rires ». Preuve de l’incertitude de Toman, il lui arrive parfois de se considérer comme un homme ahah.

Exerçant une carrière de top modèle, d’actrice et de danseuse, Toman Sasaki est l’une des figures les plus connues du mouvement Danshi. Un rôle qu’elle prend à coeur puisque parfaitement consciente de la place qu’occupent les Danshi au sein de la société japonaise. « Je viens de la préfecture de Miyagi, mes parents sont designers et du coup ça a été plus simple pour eux de comprendre mon choix. Au contraire, ils m’ont encouragé à penser différemment, à agir différemment ! Mais la société japonaise ? Elle vous enferme. Elle essaye de vous imposer un moule dans lequel il convient d’entrer sous peine d’être mis au ban ». Autrement-dit —> Faire de bonnes études, intégrer une université prestigieuse et décrocher un boulot « respectable ». Et gare à celles et ceux qui sortent des clous ! C’est très mal vu même si ça ne se dit pas forcément. Voilà pourquoi Toman lutte au jour le jour pour faire reconnaitre de nouvelles manières de percevoir la vie et d’aborder la réussite individuelle. « Je sais que le Japon est traditionaliste mais nous sommes en 2017 ! Il va falloir changer maintenant *rires ».

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑