Rita Ora : « J’ai été abusée à 14 ans, ça ne fait pas pour autant de moi une victime »

Rita-Ora-Abusee-Viol-1

À l’époque, la chanteuse britannique prenait des cours de théâtre et était tombée sous le charme d’un comédien de 26 ans. Lequel n’a de cesse de lui faire des avances en vue de la mettre dans son lit le plus tôt possible. Et c’est ce qu’il se passe : Rita Ora, 14 ans et mineure, se fait dépuceler par un homme majeur qui a presque le double de son âge. Tournez ça comme vous voulez, ça s’appelle un viol. Consenti et inconscient de la part de Rita, mais un viol quand même.

Rita-Ora-Abusee-Viol-2

Pourtant, Rita refuse de décrire cet abus comme tel dans la mesure où elle voulait ce qu’il lui est arrivé. « Je l’ai même souhaité. J’avais envie d’être désiré par lui et je me sentais fière d’attirer un homme plus âgé que moi. En quoi est-ce un viol ? Je n’ai rien subi ». Sauf que si on suit la logique de Rita jusqu’au bout, on s’aventure sur un terrain très dangereux puisque cela signifierait que la petite de 12 ans qui s’est fait embrigader le cerveau par un homme de 28 ans n’a pas été violée vu qu’elle désirait la relation. Il y a des lois et ce n’est pas pour rien. Un majeur qui a a une relation sexuelle avec une mineure, ça s’appelle un viol, basta.

Rita-Ora-Abusee-Viol-3

Cela étant dit, je conçois qu’il y ait des exceptions du type « Le mec a 19 ans, la fille a 17 ans ». Évidemment. Mais dans le cas de Rita, c’est inexcusable. Ce prédateur de 26 ans savait parfaitement l’âge de sa proie et il l’a persuadé que « Tout était normal ». Même au jour d’aujourd’hui vu que Rita refuse de blâmer son agresseur. De là à dire, comme certains, que ça a un lien avec le soutien inconditionnel qu’elle porte à Chris Brown, condamné pour avoir frappé son ex-copine Rihanna, il y a un gouffre que je ne franchirai pas.

Publié le
Catégorisé comme People Étiqueté Rita Ora

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
anonyme
anonyme
6 années il y a

« Pourtant, Rita refuse de décrire cet abus comme tel dans la mesure où elle voulait ce qu’il lui est arrivé. « Je l’ai même souhaité. J’avais envie d’être désiré par lui et je me sentais fière d’attirer un homme plus âgé que moi. En quoi est-ce un viol ? Je n’ai rien subi ». Sauf que si on suit la logique de Rita jusqu’au bout, on s’aventure sur un terrain très dangereux puisque cela signifierait que la petite de 12 ans qui s’est fait embrigader le cerveau par un homme de 28 ans n’a pas été violée vu qu’elle désirait la relation. Il y a des lois et ce n’est pour rien. Un majeur qui a a une relation sexuelle avec une mineure, ça s’appelle un viol, basta. »

Je ne suis pas d’accord là dessus, le principal fait dans le viol, c’est l’absence de volonté. Là, au contraire, elle le voulait comme elle l’explique bien. Cela étant, je te suis sur le fait que le gars de 26 ans, lui, a abusé de la situation (il aurait pu attendre sa majorité…). Donc finalement, on se rapproche peut être plus d’un détournement de mineur que d’un viol.

Je préfère préciser car il faut être prudent avec les histoires de viols: il y a eu des cas où des filles ont crié au viol avant que les preuves et faits démontrent que l’histoire avait été inventée de toute pièce.

Apres, je crois comprendre que, selon toi, Rita était dans le déni et elle le serait encore aujourd’hui avec ces propos.

Or, j’ai l’impression que ses phrases vont justement à l’encontre de ce type de critique. Après, je ne connais pas le contexte ayant amené à ses déclarations donc…

anonyme
anonyme
6 années il y a

Si c’est une fille de 10 ans, on est tous d’accord. 14 ans, c’est un peu l’age limite. Je m’explique: ma sœur est puéricultrice et je peux t’assurer que des filles de 14, 15, 16 ans enceintes, ça existe mais on n’en parle pas car le copain a le même age ou plus mais est quand même lui aussi mineur à ce moment là.

‘Non, ça devient beaucoup trop dangereux de penser ainsi. Imagine les affaires horribles que ça susciterait : les pédophiles se croiraient tout permis. 14 ans, c’est pas possible.’

Je comprend tout à fait ton raisonnement et en réalité je te suis.

Apres, l’idée est qu’en tant que garçon, si j’avais 14 ans et ma copine, 26 ans, je serais OK!… Et du coup, je me demande juste si le gars d’un mineur avec une majeure aurait droit au même traitement de ‘ce garçon a été violé par cette femme’ ou s’il s’agit d’un double standard. (je sais qu’une jeune femme a eu des problème aux usa mais en France, je ne sais pas, il faudrait demander à Google….

Apres, forcement, si je suis le père de la fille de 14 ans, c’est clair que je laisse pas ça passer….

Et c’est pour cela que ça serait intéressant d’en savoir plus de la relation entretenue par Rita avec ses parents quand à cette situation…