Review : Un peu, beaucoup, aveuglément – « S’aimer sans jamais se voir ? Vraiment ? »

Machin (Clovis Cornillac) est un antisocial affirmé qui, depuis maintenant sept ans, attache un soin extrême à ne PAS sortir dehors. Histoire de ne pas être au contact de ces gens qu’il abhorre par dessus-tout. Enfin, mis à part son meilleur ami Artus (et encore…) qui lui ramène ses courses à raison de deux fois par semaine. Problème : la cloison le séparant de ses voisins laisse passer absolument TOUS les sons. Voilà pourquoi Machin s’est attaché à expulser tous les nouveaux arrivants. Puis Machine (Mélanie Bernier) est arrivée.

Un-Peu-Beaucoup-Aveuglement-1

Très bonne surprise que ce « Un peu, beaucoup, aveuglément » ! Et même constat pour Clovis Cornillac qui, ça aura certes mis le temps, prouve qu’il est l’une des figures phares du cinéma français. D’autant plus ici où je me suis rendu compte qu’il était non seulement l’acteur principal mais aussi le réalisateur du film (╹o╹) Son tout premier d’ailleurs…et c’est un succès total. D’ailleurs, juste au passage, sa femme (Lilou Fogli) incarne la soeur de Machine aka Charlotte à l’écran. Autant dire qu’il sait bien choisir le salop.

Un-Peu-Beaucoup-Aveuglement-2

Brev, revenons au film qui, pour ma part, m’a impressionné sur de nombreux tableaux : qu’il s’agisse du concept (entreprendre une relation sentimentale sans jamais se se voir), du casting (Mélanie est kro chou <3) ou bien encore du rythme qui, durant 1h30, enchaine sans discontinuer. Surtout, c’est drôle et les dialogues sont très bien écrits car sonnant naturels (une qualité encore bien rare dans le cinéma français). À voir sans ambages tant « Un peu, beaucoup, aveuglément » sonne comme une vague de fraicheur printanière dans un climat ciné FR quelque peu morose.

Note YZ : 7/10 *Coup de Coeur*

Publié le
Catégorisé comme Ciné

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires