Ciné

Published on octobre 17th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : The Mortal Instruments – La Cité des Ténèbres

Depuis quelques jours, Clary (Lily Collins) ne cesse de dessiner d’étranges symboles similaires à des runes. Incapable d’en comprendre la raison, c’est finalement un drame qui lui fait comprendre qui elle est vraiment : sa mère se faisant capturer par des individus affiliés aux démons. Et, alors qu’elle était sur le point de se faire attaquer par l’un d’entre eux, Jace (Jamie Campbell Bower), un chasseur de démons, intervient et lui dévoile qui elle est vraiment.

Plus sombre et travaillé que Twilight, Mortal Instruments s’avère une bonne surprise malgré ses inspirations fourre-tout peinant à établir une cohérence dans cet univers gothico-fantastique. Et que dire de ces trop nombreux clichés qui ne servent pas à grand chose si ce n’est desservir l’oeuvre. Là où, par contre, on constate une véritable emprunte, c’est dans le travail effectué à la fois sur les personnages principaux, mais aussi sur l’intrigue qui, sans payer de mine, réserve deux-trois rebondissements prompts à dynamiser la narration.

Sans trop en dévoiler, le personnage de Simon, ainsi que sa relation avec Clary, est plutôt réussi et on a hâte de voir ce qu’il va devenir d’ici le prochain épisode. De même, intégrer la communauté gay à travers le personnage de Alec est une très bonne idée…sans compter une autre thématique que l’on avait pas vu venir et qui fait plaisir à voir pour un film dédié avant tout aux adolescents. Pour finir, Lily Collins est craquante à souhait et dégage un petit quelque chose de très sympathique : bel atout pour la suite à venir.

Note YZ : 5,5/10

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑