Ciné

Published on juin 15th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : The Bling Ring – Let’s go shopping

Los Angeles : ville du paraitre par excellence où, pour exister, il faut émerveiller. Et cela passe par le look, le style, le swag…bon peut-être pas le swag. En tout cas le dénominateur commun est celui-ci : être beau, être riche, être people. Et ce mode de vie “Paillettes dans les yeux”, de nombreux adolescents et jeunes adultes en rêvent la nuit et tentent de le vivre le jour. Certains plus que d’autres : à commencer par Rebecca (Katie Chang), littéralement happée par cette sphère où le monde a les yeux braqués sur vous et vous offre mille et une attentions. Quant à la raison d’un tel acharnement à être ce qu’elle n’est pas, peu de pistes nous sont données.

Est-ce à cause des tensions avec son beau père ? Ou bien parce qu’elle ne se retrouve pas chez sa mère et son quotidien ? Reste que Rebecca souffre d’un mal être et n’hésite plus à se bercer dans l’illusion d’une vie privilégiée : quitte à voler les voitures, les habits, et les bijoux de tous les people qui habitent la ville. Dans sa douce folie, Rebecca va entrainer Marc (Istrael Broussard), jeune garçon mal dans sa peau, et  puis rapidement ensuite sa bande de copines Nicki (Emma Watson), Sam (Taissa Farmiga) et Chloe (Claire Julien).

Ce n’est pas tout le monde qui aimera The Bling Ring (inspiré d’une histoire vraie rappelons-le) dans le sens où il montre sans ambages la nature superficielle et fragile d’une importante frange de la génération Y/Z. Sachant en outre qu’à Los Angeles, le diktat du visuel est un cran au dessus d’une ville comme Paris. Ainsi le film s’inscrit-il à marquer le plus naturellement possible les frasques de cette bande de jeunes : que cela plaise ou non aux amateurs d’authenticité. Pourtant, d’authenticité il y en a et notamment au travers des deux personnages principaux que sont Rebecca et Marc.

Et oui, Emma Watson n’est de fait qu’un personnage secondaire (ne vous fiez pas à la promo entourant le film) même si elle joue très bien son personnage de pouffe. En réalité, le vrai coup de coeur, c’est bel et bien Katie Chang : resplendissante et communiquant tellement au travers de simples mimiques et bribes de dialogue. Envoutant. Notons pour finir la BO fantastique et la superbe réalisation de Sofia Coppola qui, comme à son habitude, sait si bien retranscrire et sublimer ses ambiances. Le film de la semaine sans hésiter.

Note YZ : 7/10

Tags: , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑