Geekstyle

Published on août 2nd, 2012 | by Faël Isthar

0

Review : Reborn Tome 31 – The true legacy

Menacés par un ennemi invisible, la famille Vongola prend toutes les précautions  possible afin de faire en sorte que la cérémonie se passe comme prévu. Car un mystérieux danger rôde autour de l’éventuel 10ème parrain.

Et c’est bien l’interrogation principale dans ce tome de transition : Qui peut bien être cette ennemi assez puissant pour terrasser facilement le clan Gyiyg réputé pourtant pour sa force impitoyable?

Interrogations dont nous finirons par avoir la réponse et qui en surprendront…aucun en fait tant c’était téléphoné. Reste que la présentation de ce nouvel ennemi se fait avec fracas, trop peut être. Car oui la ou on aurait pu attendre un minimum de repartie de la part de nos héros après la longue période Byakuran il n’en est finalement… rien !

Reborn tombe ainsi dans le syndrome DBZ du “Introduisons un ennemi beaucoup plus fort que le précédent”. Sentiment qui s’estompe assez rapidement…grâce au syndrome du “Sortons un power-up de dessous les fagots afin de nous remettre au niveau”

À ceci-près que tous les protagonistes, et non les persos principaux, en bénéficient à part égal. Là où DBZ laissait sur le chemin quelques malheureux à la masse (bonjour Yamcha/Tenchihan/Picolo). Mais malgré ça, le tout se laisse suivre avec plaisir grâce à un humour léger assez efficace et une bonne maîtrise des cliffhangers.

Et puis Akira Amano a le mérite, tout comme Kishimoto, d’avoir réussi à nous attacher aux différents personnages selon nos affinités. Le tout se suit ainsi avec moins de réticences malgré les fréquents raccourcis.

Note Yzgen : 7,5/10

Tags: , , , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑