Ciné

Published on novembre 12th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : Quai d’Orsay – Légitimité, Unité, Efficacité, Tchac, Tchac, Tchac

Arthur Vlaminck (Raphaël Personnaz) vient tout juste d’être embauché en tant que « chargé de langage » pour le compte du ministre des Affaires Étrangères, Alexandre Taillard (Thierry Lhermitte). Et la tâche ne risque pas d’être de tout repos avec un homme qui, fort de son assurance et de son charisme, n’hésite pas à faire refaire vingt fois un même discours pour dire, au final, combien c’était nul. Bienvenue dans la sphère politique.

Belle surprise que ce Quai d’Orsay avec un Thierry Lhermitte flamboyant et, surtout, hilarant par son incapacité à communiquer avec les autres. Un comble pour sa fonction. C’est simple, à chaque fois qu’il entre en scène, on finit par rire tant il provoque l’incompréhension et la frustration de son équipe. Ha, et ce cynisme de tous les instants.

Qui plus est, le film offre une belle mise en abîme sur la fonction de politique et la quantité considérable de temps gâché pour des questions administratives, techniques, ou humains (pas mal de connerie notamment). Dommage que ça traine en longueur : 1h30 au lieu de 1h50 aurait été parfait. Puis la fin n’en est pas vraiment une. Assez bizarre. Mis à part ça, vous adorerez à partir du moment où vous êtes fan de l’humour vivace, soutenu, et mordant.

Note YZ : 5,5/10 *Coup de Coeur*

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑