Anime

Published on novembre 26th, 2015 | by Faël Isthar

0

Le Voyage d’Arlo : Affronter ses Peurs pour Devenir Meilleur

« Je ne t’oublierai jamais »

Depuis tout petit, Arlo n’a jamais pu être à la hauteur des attentes familiales. Trop peureux, trop craintif, trop faible, Arlo ne parvient pas à être un apatosaure fort et droit comme son père. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé mais « Chassez le naturel, il revient au galop ». Et alors que Arlo, dans une énième épreuve imposée par son paternel, tente de vaincre sa phobie, un drame surgit de la manière la plus bouleversante et cruelle qui soit. Désormais, il n’a plus le choix : mourir en restant à jamais terrorisé par ses démons ou survivre en les affrontant de plein front.

Le-Voyage-D-Arlo-1

J’ai l’air malin maintenant ._. Alors que je n’avais eu de cesse de critiquer « Le Voyage d’Arlo » avant sa sortie, j’ai fini la séance littéralement en larmes. Phénomène relativement rare <_< Pourtant, ce film enchaine, du moins sur le papier, les tares. À commencer par un character design ininspiré au possible et qui ne donne pas envie d’en voir davantage. À savoir des dinosaures au look cartoon et bateau dans un univers réaliste : le choix de Pixar est incompréhensible et pour tout vous dire, je ne serai tout bonnement pas allé voir ce film si je n’y avais pas été lié par ma review. Autant vous dire que je suis bien content que cela soit le cas.

THE GOOD DINOSAUR

Mais finissons sur les défauts en abordant le pitch de base qui, de facto, ne donne pas envie d’en savoir plus. À savoir –> « Un jeune dinosaure, dans sa quête initiatique pour vaincre ses plus grandes peurs, se lie d’amitié à un humain avec lequel il va vivre une expérience inoubliable ». Dans le genre « Storyline niaise lambda pour gosses de 4/6 ans », ils se posent, Pixar. Seulement voilà : dans les faits, tout s’enchaine quasiment à merveille.

Le-Voyage-D-Arlo-3

Et ça commence par les effets spéciaux qui, malgré le character design pataud, sont sublimes. Et je pèse mes mots : les environnements, l’eau, la pluie, les empreintes de pas, la vie…Pixar a réalisé un travail titanesque. Mais là où l’anime fait un sans-faute, c’est bien dans la mise en scène des passages clé de l’intrigue. Soit des séquences poignantes, vibrantes, symboliques, dramatiques et marquantes qui, à la fin du voyage, ont fini par me faire craquer. Et autant vous dire que je me suis rapidement éclipsé de la salle avant que quiconque ne remarque ma tête de fragile. Est-ce que ces larmes ont eu un impact sur la note finale ? Très probablement. Voilà pourquoi je vous conseille, à mon corps défendant, « Le Voyage d’Arlo ». Parce qu’en dépit de toutes ses faiblesses, il se peut qu’il parvienne à toucher votre coeur.

Le-Voyage-D-Arlo-4

Note YZ : 7,5/10 *Coup de Coeur*

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Back to Top ↑