Ciné

Published on mai 20th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : Le Passé – Droit de savoir

Chaque famille a ses secrets et non dits : et  certains sont plus dangereux que d’autres. C’est ce qui va se passer pour les familles recomposées de Samir (Tahar Rahim) et Marie (Bérénice Bejo) : lesquels décident de se marier après que Marie ait appris qu’elle attend un bébé de Samir. Sauf qu’entre eux deux demeure nombre de complications : dont leurs ex. Celui de Marie, Ahmad (Ali Mosaffa), emménage chez elle pour signer les papiers du divorce. Celle de Samir a fait une tentative de suicide et se trouve depuis dans le coma.

Ce n’est que quand Ahmad parle à Lucy, la fille aînée de Marie, qu’il se rend compte que le suicide de la femme à Samir pourrait être due à la relation alors cachée entre lui et son ex. Et pour cause, Lucy lui avait fait transférer tout leurs mails d’amour un jour avant son suicide. Mais derrière toutes ces révélations se cache un mal être autrement plus pernicieux et toxique que jamais.

Offrant une vision cruelle mais juste de ce que représente la famille de nos jours (non pas que c’était mieux avant), Le Passé met l’accent sur les fautes qu’entreprennent les adultes par égoïste et/ou mal être tout en niant l’impact que cela finira par avoir sur les enfants. Ici, Marie et Samir sont clairement dans leur tort via l’adultère commis et la possible implication que cela a dans le suicide de Céline la femme à Samir. Et ce n’est ni la faute de Lucie ayant contacté Céline pour lui expliquer le pot aux roses, ni celle de l’employée de Samir s’étant faite passée pour elle par jalousie/haine mais bel et bien de ces deux “adultes” ayant préféré succomber à leur faiblesse plutôt que de les affronter et prendre les responsabilités adéquates.

La grossesse de Marie et le fait qu’elle ait fait venir Ahmad jusqu’à chez elle montre à quel point cet égoïsme sentimental peut prendre de lourdes proportions. Ahmad tente d’ailleurs de lui faire comprendre pourquoi il l’a quitté auparavant : justement pour tout ça, cet enferment en huit-clos étouffant et sans vraie considération pour l’autre. Mais Marie ne préfère pas l’entendre. Le Passé explique donc ses choses là de manière très convaincante même si on pourra lui reprocher des dialogues trop guindés et une fin belle mais trop précipitée. Quoiqu’il en soit, ça reste un film à voir pour peu de ne pas être dépressif de base.

Note YZ : 6/10

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑