Ciné

Published on janvier 3rd, 2015 | by Faël Isthar

0

Review : Cold in July – « Je ne voulais pas le tuer mais il ne m’a pas laissé le choix »

Richard Dane (Michael C. Hall) menait une vie bien rangée aux cotés de sa femme et de son fils. Pourquoi a t-il fallu que ce cambrioleur pénètre dans leur maison ? Et pourquoi l’a t-il abattu d’une balle dans la tête sous l’effet de la panique ? Dorénavant, et que ce soit légitime ou non, Richard a tué quelqu’un. Le voilà à jamais changé…ce sera peut-être pour le meilleur vu la persistance du père au dit-cambrioleur à venger la mort de son fils.

Cold-In-July-1

Décidément, entre « A Most Violent Year » et maintenant « Cold in July », l’année 2015 ne démarre pas sous les meilleurs auspices. Ici aussi, pourtant, les critiques étaient au rendez-vous…mais rien à faire, j’ai fini par décrocher. Pourtant le début était très prometteur avec une intrigue sombre et chargée de tension qui démarre dès la première scène d’intro.

Cold-In-July-2

Mais bon gré, mal gré, tout finit par retomber en dépit d’un certain charme inhérent au trio incarné par C.Hall, Sam Shepard et Don Johnson. L’alchimie fonctionne rapidement et on se demande bien où ce groupe de lascars va aller dans sa lutte contre la corruption et la violence extrême. Puis arrive le dernier quart et ce moment wtf où on se rend compte que le réalisateur vient d’opérer un virage « Second Degré ».

Cold-July-3

Humour noir, exagération de certaines scènes qui confine au ridicule, plans volontairement outranciers, un Richard Dane qui se transforme en Dexter Bis sans qu’on ne sache vraiment pourquoi…ça m’a surpris, certes, mais pas forcément dans le bon sens. Autant si le coté « 2nd Degré » avait été assumé dès le départ, pourquoi pas. Mais au 3/4 du film et sans crier gare ? J’avoue avoir été davantage désarçonné et déçu qu’autre chose. Dommage.

Note YZ : 6/10


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



Comments are closed.

Back to Top ↑