Ciné

Published on septembre 28th, 2013 | by Faël Isthar

0

Review : Blue Jasmine – Now who is lying ?

Jasmine (Cate Blanchett) vivait une vie extrêmement confortable et aisée avec son mari Hal (Alec Baldwin)…jusqu’à ce qu’elle découvre ces multiples infidélités et le fait qu’il soit un arnaqueur de première qui utilisait l’argent de ses clients pour ses propres bénéfices. Résultat : Hal sous les verrous, et Jasmine condamnée à payer les colossales amendes de son mari. Sans le sou, celle-ci finit pas quérir refuge auprès de sa soeur Ginger (Sally Hawkins) avec qui elle n’avait plus de contact depuis un certain évènement.

Probablement l’un des meilleurs Woody Allen : Blue Jasmine est une oeuvre particulièrement bien empaquetée : que ce soit dans sa narration, fluide et dynamique grâce à son alternance entre passé et présent, ou encore sa mise en scène vivante et porté par des dialogues croustillants et saisissants. Tout cela porté par une Cate Blanchett incroyable de talent dans la prestation de son rôle de femme mythomane, élégante, ravagée, et sophistiquée.

Ça ne m’étonnerait pas qu’elle décroche un oscar tant son personnage porte une grande partie de cette intrigue simple et captivante à la fois. Certains passages sont à ce titre particulièrement remarquables. De même pour Sally Hawkins, impressionnante de vivacité et de croquant dans le rôle de la petite soeur désargentée, simplette, mais authentique. À voir impérativement si vous êtes, de près ou de loin, intéressé par la filmographie Woody.

Note YZ : 7/10

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑