Nostalgia

Published on mars 28th, 2014 | by Faël Isthar

0

Retour en Enfance : Little Big Adventure 2

T’as pas joué à LBA 2 quand t’étais gosse ? Alors t’as pas eu d’enfance. Plus sérieusement, Little Big Adventure 2 c’était quand même LE jeu à avoir en 1997. Je n’avais alors que 10 ans et je me souviendrais toujours de mon premier contact avec Twinsen. Je lisais un magazine dans les couloirs du Toys’R’Us de la Défense et bam, je tombe sur cette review enthousiaste de LBA 2. Dès lors, il ne faisait aucun doute dans mon esprit : ce jeu devait être mien.

Alors pourquoi est-ce que je ne parle pas de Little Big Adventure premier du nom ? Tout simplement parce que j’étais trop jeune à l’époque de sa sortie ! Sachez seulement qu’il a autant marqué, si ce n’est plus, les joueurs de l’époque. Pour ma part, j’ai donc pris la Little Big Adventure en cours (désolé). Le pitch est simple : depuis qu’il a défait l’infâme dictateur FunFrock, Twinsen vit des jours heureux avec sa femme Zoé, enceinte de leur enfant. Enfin j’espère pour lui que c’est son gosse.

C’est alors que, patatra, une violente tempête blesse notre valeureux DinoFly (Denver avec des ailes). Or, le remède se trouve sur l’Île du Désert, accessible uniquement par ferry. Inutile de dire qu’avec la météo ambiante, c’est peine perdue…à moins de faire appel au mage météo. Et vaincre l’abominable Tralü (un rat mutant dégueulasse) en passant. Ce n’est qu’une fois la météo revenue au calme que d’étranges habitants extraterrestres, les Esmers, vont poser leurs soucoupes volantes sur Terre. « Nous venons en paix »…mes fesses ouais.

Dès lors, l’aventure prend place et il nous faudra devenir magicien, voyager dans l’espace, délivrer une reine moustique, nous infiltrer dans une raffinerie de gazogem, conduire une auto dernière cri…et défaire l’invasion Esmer dont l’origine ne provient que de FunFrock lui-même ! Graphismes dernier cri (pour l’époque), bande son formidable, gameplay très bien pensé malgré les mouvements autistes de Twinsen, histoire plus sombre qu’il n’y parait (à base d’enlèvement d’enfants et d’embrigadement de la pensée)…puis surtout un univers formidablement bien conçu et auquel on a tôt fait de s’attacher. Finalement, on l’aura jamais eu ce LBA 3…

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑