Place Taksim: Le mouvement se radicalise

Conséquence de la fermeture du gouvernement et de la répression policière face aux revendications des manifestants, une partie croissante d’entre eux a commencé à créer des groupes ayant pour unique but d’agresser les policiers sur place. Cocktails molotov, briques, jets de pierre : tout est bon pour montrer son mécontentement. L’occasion rêvée pour le premier ministre Tayyip Erdogan de comparer ce mouvement à un groupe de terroristes qui ne fait qu’entraver la bonne action du gouvernement et son projet d’aménagement urbain. La crise n’est pas prête de s’arrêter.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires