Mindhunter S01E10 : « Sa peau »

Gene Devier

Gene Devier

C’est l’heure du courrier. Et c’est encore une lettre de Edmund Kemper qui parvient à Holden. « Le son de votre voix me manque. Vous me manquez ». Oh dear. Quant à Bill Tench, un appel téléphonique de Gordon l’informe d’une mauvaise nouvelle. Leur principal suspect, Gene Devier, eu égard au viol et meurtre d’une petite fille de 12 ans, a passé haut la main le détecteur de mensonges. Alors même que Bill et Holden avaient recommandé de ne PAS le faire passer au détecteur ! Certains criminels sont très doués pour cacher leurs émotions. Pour peu qu’ils en aient. Autre problème —> Gene Devier a nettoyé sa voiture de fond en comble. « Demande-lui s’il accepte d’être interrogé par le FBI » demande Holden. « Si c’est un narcissisque, il y a moyen qu’il accepte ». […] Bingo ! En route pour Atlanta. Objectif —> Faire craquer Devier en dénichant son déclencheur.

Gene Devier

Et bien, et bien ! On dirait que le binôme Bill X Holden produit de très bons résultats. Holden a développé une méthode d’interrogatoire de plus en plus efficace et Bill y rajoute toute son expérience et son pragmatisme. Notamment lorsque Ford « déborde ». Reste à savoir si ce Gene Devier est bien un violeur doublé d’un tueur. Pour se faire, tous les éléments ont été réunis. Lui faire croire qu’un gros dossier a été réuni par le FBI. Emmener sur le lieu d’interrogatoire les habits de cheerleader que portait Lisa ce jour-là. Ainsi que la pierre avec laquelle il l’a frappé jusqu’à ce que mort s’ensuive. Au final —> Gene Devier a totalement gelé et a tout avoué. Problème —> L’un des policiers d’Atlanta s’est vanté des techniques de Bill X Holden à la presse. Désormais, tout le travail de Criminologie Comportemental est menacé. Et Wendy n’est pas du tout contente. Même constat pour Bill qui n’a jamais cessé d’avertir Holden des conséquences que pourrait avoir son attitude sur le FBI.

Gene Devier

Gene Devier

Résultat –> Holden finit par être déclaré Persona Non Grata. Ha ! Et son couple avec Debbie se casse à nouveau la figure. Quelle surprise ! Si ça n’a pas marché une première fois, ça ne marchera évidemment pas une deuxième fois ! Et dire que ces deux-là sont censés être des experts du comportement humain… On va mettre ça sur le compte de l’époque (début des 80’s) ! La monogamie était encore un modèle de vertu absolu. Du moins officiellement. Anyway ! Au milieu de tout ça, Edmund Kemper, le premier monstre à avoir lancé cette aventure, a fait une tentative de suicide. Dans l’objectif de parler à Holden et l’amener face à lui dans cette chambre d’hôpital. Pourquoi ? Pour lui mettre un coup de pression se voulant à la fois physique et psychique. Ettt nous en resterons là pour cette S01. Le chat que nourrissait Wendy a peut-être été tué par un futur serial killer. Le poseur d’alarmes s’avère être un tueur en série répondant au nom de Denis Radder (torture et meurtre de femmes). Et Holden va peut-être dire adieu au FBI. De bout en bout, Mindhunter aura été maitrisé et garni de détails significatifs. Pour autant, le rythme ne fut pas toujours au rendez-vous. Et les passages forts manquent. Conclusion –> Une bonne expérience ! Mais peut-être pas de là à me donner envie d’attendre une éventuelle S02. Wait & see.

Gene Devier

7/10

Gene Devier

S01 : 7/10

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires