Maroc : Ces kiss-in qui ne plaisent pas à tout le monde

Depuis l’affaire du baiser devant un collège marocain, dont la photo avait été publiée sur Facebook et avait entrainé une arrestation des deux concernés, plusieurs manifestations s’organisent ci-et là dans le Maroc. Les plus symboliques d’entre elles : les Kiss-in. À savoir des évènements où les manifestants se rassemblent dans un endroit public et commencent à s’embrasser. Or, l’un d’entre eux, organisé à Rabat, fait depuis quelques jours beaucoup de bruit.

Et pour cause, on y aperçoit un jeunes homme en train d’attaquer les participants : le tout sous l’oeil des appareils photos et caméras sur place. On s’aperçoit alors, après enquête, que cet homme, Amine El Baroudi, travaillait pour l’Etat afin de contrer toutes ces « manifestations impures ». Or, il vient d’avoir l’effet contraire de ce qu’il souhaitait faire : de plus en plus de marocains prennent maintenant fait et cause pour le droit légitime de s’embrasser en public.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires