Politique

Published on mai 13th, 2016 | by Faël Isthar

1

Loi Travail : La Gauche est Morte, Vive la Droite !

J’ai mal à ma démocratie <_< Comme prévu, la motion de censure soutenue par la droite et le centre a été rejetée faute du nombre de députés nécessaires. À savoir que la motion a recueilli 246 voix contre les 288 requises. Le plus navrant ? L’ensemble des frondeurs qui étaient vent debout contre la Loi Travail depuis le tout début mais n’ont pas osé se rallier à l’intérêt commun en votant cette mention. Pourquoi ? Parce qu’ils tiennent trop à leurs privilèges (6000 euros de salaire par-ci, 6000 euros de primes par-là) pour prendre le risque de se faire virer du PS en cas de renversement.

Loi-Travail-Motion-Censure-Rejete-1

Fuck-U-5

Beaucoup de bruit pour rien, en somme. De quoi être dégouté de la politique si ce n’était pas encore le cas jusqu’à présent. Et désormais, plus rien ne semble s’opposer à ce passage en force. Une motion de censure en ligne circule sur les réseaux sociaux mais il va sans dire que le gouvernement n’en aura cure. Quant à une réforme à venir lorsque Alain Juppé s’emparera de la présidence (à moins d’une grosse surprise), vous pouvez faire une croix dessus. La droite a toujours été d’accord dans les grandes lignes avec cette réforme (notamment pour ce qui est de la hiérarchisation des normes qui prévoit une quasi-suprématie des patrons dans l’ensemble des décisions économiques -licenciement, modulation des horaires, baisse des salaires, etc-). Il ne s’agit peu ou prou que d’un jeu de façade. Sur ce, je m’en vais prendre un café ._. Gueule de bois.

Mad-6

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
anonyme
anonyme
4 années il y a

‘Beaucoup de bruit pour rien, en somme. De quoi être dégouté de la politique si ce n’était pas encore le cas jusqu’à présent. Et désormais, plus rien ne semble s’opposer à ce passage en force. Une motion de censure en ligne circule sur les réseaux sociaux mais il va sans dire que le gouvernement en aura cure. Quant à une réforme à venir lorsque Alain Juppé s’emparera de la présidence (à moins d’une grosse surprise), vous pouvez faire une croix dessus. La droite a toujours été d’accord dans les grandes lignes avec cette réforme (notamment pour ce qui est de la hiérarchisation des normes qui prévoit une quasi-suprématie des patrons dans l’ensemble des décisions économiques -licenciement, modulation des horaires, baisse des salaires, etc-). Il ne s’agit peu ou prou que d’un jeu de façade. Sur ce, je m’en vais prendre un café ._. Gueule de bois.’

The truth has been spoken !

Back to Top ↑