Chine Liu Xiaobo

Published on juillet 13th, 2017 | by Faël Isthar

0

Décès de Liu Xiaobo : Le Dissident Éternel

Liu Xiaobo

Après 8 ans d’emprisonnement. Atteint d’un cancer du foi en phase terminale, l’écrivain, professeur d’université et militant des droits individuels, Liu Xiaobo, a succombé à sa maladie. Une mort prématurée due à des conditions d’incarcération drastiques de la part du gouvernement chinois. À maintes reprises, Liu avait fait part de sa volonté d’être soigné à l’étranger. À maintes reprises, cette requête lui fut refusée. Que lui reprochait Pékin ? De déstabiliser l’ordre social en appelant à l’institution d’une démocratie en lieu et place du régime communiste à parti unique. Les officiels n’ont pas apprécié cette volonté de mettre le peuple au centre des décisions étatiques. Notamment parce que Liu était pacifique, charismatique et s’exprimait de manière structurée. Et ils le le lui ont fait payer cher. Le 23 juin 2009, pour avoir signé la Charte 08 dénonçant l’autoritarisme du régime chinois, Liu Xiaobo est arrêté et enfermé pour « Incitation à la Subversion du Pouvoir de L’État ». La peine est terrible —> 11 ans de prison ferme.

Le 8 octobre 2010, Liu Xiaobo reçoit le Prix Nobel de la Paix pour son engagement sans faille pour la liberté individuelle et la démocratie. Ce combat remonte depuis 1977. Lorsque Liu fait ses premiers pas dans l’université, sa passion pour l’individu et, se faisant, sa remise en cause du Confucianisme (importance de la hiérarchie et autorité naturelle de L’État), sont probantes. À partir de 1986, ses écrits scandalisent les milieux intellectuels—> Sublimant le modèle occidental (qui aurait fait ses preuves avec Hong Kong) et critiquant le modèle chinois. Synonyme selon lui de l’appauvrissement de l’individu au profit d’une élite corrompue. Entre le 15 avril et le 5 Juin 1989, LiU Xiaobo sera l’une des figures de proue de la contestation populaire de la Place Tian’anmen. Une contestation pour l’établissement d’une démocratie en Chine qui, à l’instar de Liu, aura été réprimée dans le sang. Mes pensées à lui, à sa famille et à ses proches. Il n’y a pas que la Chine qui est responsable de sa mort –> Le monde entier l’est pour ne pas avoir réagi comme il fallait à son enfermement. À l’heure d’aujourd’hui, son épouse, Liu Xiua, continue d’être placée sous résidence surveillée.

Liu Xiaobo

Tags: ,


About the Author

Directeur de YZGeneration



Back to Top ↑

2 Partages