Romans

Published on novembre 3rd, 2016 | by Faël Isthar

0

Leïla Slimani : Goncourt 2016 pour « Chanson Douce » !

Hm… Pour une fois que le pitch d’un Goncourt donne envie ! Quand bien même le fait que ce soit inspiré d’un fait divers me tracasse ! Pour résumer —> Le premier chapitre de « Chanson Douce » s’ouvre sur un constat implacable et terrifiant. « Le bébé est mort […] J’ai tué les enfants ». Louise, nounou embauchée par un couple de parisiens bobo lambdas, réalise qu’elle vient de commettre l’irréparable. Le reste du récit va dès lors s’attacher à retracer le pourquoi du comment. De Louise, la nounou fragile, bizarre mais aimante au monstre capable d’une telle horreur. Dans le genre « Bouquin qui ne te donne pas DU TOUT envie de confier tes enfants à qui que ce soit », autant dire que l’oeuvre de Leïla Slimani se pose -_-‘

leila-slimani-goncourt-chanson-douce-1

Une chose est en tout cas certaine —> « Chanson Douce » a fait sensation et cela avant même l’obtention du Goncourt 2016 ! Et dire que Leïla n’a que 35 ans (╹o╹) Il s’agit de son deuxième roman ! Le premier, publié en 2015, s’intitule « Dans le Jardin de l’Ogre » et met en scène une bourgeoise nymphomane ^o^ Intéressant ! Dans les deux cas de figure, la réception de la presse et des lecteurs s’est avérée positive. À savoir que Leïla Slimani semble avoir cette capacité de délivrer des oeuvres sociales et profondes qui mettent mal à l’aise tout en incitant à la réflexion. Une réflection sur le rapport conflictuel des classes et la fonction hiérarchique de l’ego au sein de la société contemporaine. Félicitations, Mlle Slimani !

leila-slimani-goncourt-chanson-douce-2

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑