Ciné

Published on décembre 17th, 2015 | by Faël Isthar

1

Le Réveil de la Force : Il Y A Bien Longtemps Dans Une Galaxie Lointaine

« Réveille-toi, *** »

Cela plus d’une dizaine d’années que Luke Skywalker a disparu. Pourtant, l’heure est grave et Le Nouvel Ordre, cette organisation ayant pris la succession de l’Empire, est déterminé à étendre sa domination sur l’ensemble des univers. Or, pour cela, Luke doit mourir. Car lui-seul est à même de former une nouvelle génération des jedi. « J’achèverai ce que vous avez terminé, maître » se murmure à lui-même Kylo Ren. Contemplant avec silence le casque déformé de Darth Vader. « Le Réveil de la Force n’aura pas lieu ».

Star-Wars-Reveil-Force-1

C’est peu dire que ce Réveil de la Force était attendu au tournant, ce Star Wars. D’autant plus après une trilogie I/II/III au mieux mitigée, au pire catastrophique. Est-ce que cet épisode VII redore le blason de la saga ? Peut-être bien ! De la première à la dernière minute, la patte Star Wars se fait ressentir à travers un univers prenant et ayant fait l’objet de mille attentions de la part de J.J. Abrahams et ses équipes.

Star-Wars-Reveil-Force-2

La photographie est impeccable, les décors sont superbes, le bestiaire fait typiquement « Star Wars » et enfin, l’atmosphère est là. C’est LE gros point fort du Réveil de la Force dont la principale mission était de poser de nouvelle bases. On se laisse happer par l’aventure de ces nouveaux héros et on ne décroche à aucun moment. La faute à un rythme efficace et une sobriété qui fait plaisir à voir après la surenchère des épisodes I/II/III. Seulement voilà, cet opus est un peu trop sobre. Bien trop sobre.

Star-Wars-Reveil-Force-5

À savoir qu’il n’y a aucun moment visuellement impactant. Aucune course-poursuite qui arrache la rétine, aucun combat au sabre laser épique as f*ck, aucun plan qui ne fait décrocher la mâchoire, absolument aucun temps fort. Et ne parlons pas des musiques à la limite de l’inexistence. Seule la bataille de fin s’avère prenante malgré une chorégraphie sans génie et un contexte narratif sans surprises.

Star-Wars-Reveil-Force-7

SPOILERS

Et pour cause, à quel moment l’histoire parvient-elle à surprendre ? Jamais. Kylo Ren est le fils de Han Solo et Leia ? « Hm, kay ». Rey est l’élue choisie par la Force ? « Ho , cool ! ». Finn est condamné à rester dans la Friend Zone ? « Lol ». Aucun cliffhanger n’est savamment mis en forme alors qu’il y avait clairement matière à. En première ligne : la mort de Han Solo des mains de son fils Ren. Ce drama réunissait tous les éléments d’une mise en scène ultime et iconique mais loupe le coche du fait de tout un faisceau d’indices téléphonés et sans génie. Tant bien même, cette mort reste LA scène clé de l’épisode.

Star-Wars-Reveil-Force-6

Je passerai rapidement sur les facilités scénaristiques et les grosses ficelles du type « Compte à rebours de fin où les gentils détruisent la Nouvelle Étoile de la Mort 15 secondes avant qu’elle n’explose cinq planètes », autrement on ne s’en sortira jamais. Pire, on risque de ressortir un peu blasé et déçu alors que le ressenti de base, cette impression de renouer enfin avec le feeling « Star Wars », est là et ne nous quitte jamais. J’ose désormais espérer un épisode VIII beaucoup plus inspiré au niveau des scènes clé. Histoire de nous offrir des passages aussi cultes que le combat au sabre laser entre Darth Maul et Obi Wan/ Qui Gon Jinn avec en arrière-plan ce « Dual of the Fates » de toute beauté *o* C’est ce qui manque à cette nouvelle trilogie pour être incontournable. De l’épique, encore et toujours de l’épique.

Star-Wars-Reveil-Force-4

7/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑