Jeux Vidéo News

Published on août 3rd, 2015 | by Faël Isthar

0

Konami : Le Hitler Japonais ?

Slaves-1

Voilà pour le point Godwin (⌐■_■) On le savait plus ou moins depuis l’éviction d’Hideo Kojima et l’annulation de Silent Hills : il y a comme de la TENSION dans l’air chez Konami. Et pourtant, personne n’aurait imaginé à quel point la situation était cauchemardesque. Pour essayer de présenter les choses le plus simplement possible : les employés de Konami seraient des esclaves dotés d’un salaire.

Konami-Hitler-1

« Carte à temps » comptabilisant à la seconde près le temps d’absence des employés, impossibilité de se connecter à Internet et de s’envoyer des messages entre collègues, caméras présentes dans les couloirs afin de surveiller tous les déplacements, pas d’e-mail professionnel propre mis à part pour les RP, transfert des « éléments nuisibles/inutiles » dans des tâches « ingrates » telles que la sécurité ou le nettoyage…ha oui quand même ! On comprend mieux pourquoi ils prennent des décisions de fils de koopa.

Konami-2

Mais ce n’est pas fini ! Les salariés qui s’absentent trop longtemps de leur poste se font rappeler à l’ordre (et humilier) via un interphone et, enfin, leurs activité sur les réseaux sociaux en dehors du boulot est surveillée. Exemple récent : un ancien salarié avait publié un post comme quoi il quittait Konami pour une autre entreprise, tous les employés qui ont « liké » ont été réaffectés à d’autres postes dès le lendemain. Quant au pourquoi du comment, il semblerait que la direction de Konami ait commencé à traiter ses « collaborateurs » comme de la m*rde depuis leur focus sur le jeu mobile (Bonjour Finance, Adieu Créativité). Scandale à suivre ?

Konami-Hitler-2

Konami-3

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑