Politique

Published on juillet 16th, 2013 | by Poyo Toto

0

“Je ne lie pas l’avenir de l’UMP à un homme” : Fillon the Brave, the Fragrance, Use with caution

Courageux, c’est le mot qui sort de toutes les bouches. Ou fou furieux, ça dépend. A l’heure qu’il est, l’ancien premier ministre François Fillon est la seule personnalité politique à l’UMP à avoir eu le cran de s’opposer, non pas frontalement, mais plutôt subtilement, au retour du champion de la droite : Nicolas Sarkozy. En cause : son discours du 11 juillet 2013 à la Grande Motte.

Endroit plus ou moins perdu du département de l’Hérault , c’est là-bas que les critiques de Fillon, vis-à-vis du quinquennat et du retour triomphal de celui qui a mis sur la paille l’UMP, ont fusé. “Rester sur son piédestal c’est l’assurance d’échouer” : critique à peine voilée de NicolasSarkozy  et qui suscite bien  des réactions de la part des partisans de droite tout comme ceux de gauche.

Dans le premier cas, la réaction des fidèles sarkozystes Patrick Balkany et Geoffroy Didier ne s’est pas faite attendre : Fillon aurait fait preuve d’un flagrant manque de solidarité et/ou de discipline à l’égard de son parti. Dans le deuxième cas, le porte parole du PS Eduardo Rihan-Cypel et bien d’autre de ses pairs ont critiqué  “l’agitation post-mortem de François Fillon”.

Dans tous les cas, espérons que l’entreprise courageuse et solitaire de François Fillon réussisse à faire bouger un peu plus les lignes politiques d’une UMP en crise. Rappelons tout de même que l’ancien premier ministre joue très gros en se frottant à l’ancien président et pourrait y perdre des plumes s’il ne fait pas suffisamment gaffe.

Tags: , ,


About the Author



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑