Monde

Published on novembre 12th, 2014 | by Faël Isthar

0

Inde : Quand le pays incite à la stérilisation pour lutter contre la surpopulation

Et ne vous étonnez pas si de plus en plus de politiques du type « Enfant unique » ou « Stérilisation massive » surgissent dans les années à venir. Notamment dans les pays en développements (ou pays pauvres) qui, bien souvent, riment avec surnatalité. Il n’est ainsi pas rare de voir des foyers africains ou indiens composés de cinq ou six enfants minimum. Sachant qu’ils n’ont pas les moyens financiers pour assurer l’éducation de ne serait-ce qu’un seul d’entre eux.

Seulement voilà, dans la tête de beaucoup de familles pauvres, avoir beaucoup d’enfants est un signe de réussite sociale ( voire un signe culturel tout court). Autrement dit : « Si tu n’as pas plusieurs enfants, tu as raté ta vie ». Ce qui, à mon avis, est une vision particulièrement débile et rétrograde. Résultat : on en arrive à des solutions drastiques de ce genre (pauvreté généralisée et surnatalité ne faisant généralement pas bon ménage). Le pire dans tout ça ?  Ces dites solutions ne se font pas sans drames.

Ainsi, récemment en Inde, au moins dix femmes sont mortes des suites d’une opération de stérilisation de masse et vingt-quatre sont dans un état jugé grave. La faute à un manque de compétences et de moyens. Rappelons que, pour inciter les femmes à se faire stériliser, l’Etat indien offre des compensations financières (voire parfois une voiture ou du matériel électroménager). C’est quand même triste d’en arriver là. Or, le seul moyen pour se dépêtrer de cette situation reste, encore et toujours, le même : à savoir l’accès vers une éducation universelle et de qualité.


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑