Apps

Published on mai 31st, 2015 | by Faël Isthar

0

Gossip : L’Application 100% Ragots qui détruit les Réputations

Gossip-1

« Jure Jennifer elle a sucé Henry ? Cette pute mdrrrr » : voilà le genre de potin sympa qu’il était possible de consulter sur l’application Gossip avant qu’elle ne soit bloquée momentanément sur l’App Store et l’Android Market. Le principe est simple : vous téléchargez « Gossip » et créez un compte en vous connectant via Facebook. Il ne vous reste plus qu’à partager toutes les saletés sur telle ou telle personne qui vous passent par la tête. Sachant que c’est publié en anonyme et qu’il y a deux formes de posts. Les rumeurs (texte) et les preuves (photos/vidéos) qui restent en ligne dix secondes.

Gossip-3

Gossip-4

Un peu comme Snapchat sauf que, ici, le but est de lyncher et détruire une réputation. Très rapidement, Gossip connait un succès fou au sein des collèges/lycées avec, à la clé, ses premières victimes. « Margot est trop moche », « Bernard suce son chien tous les matins », « Sabrina a eu 16/20 parce qu’elle s’est fait prendre en levrette par M. Bègue », etc. Je vous laisse imaginer les effets destructeurs qu’une tel appli peut avoir sur un public adolescent. Notamment les élèves dits « impopulaires ».

Bullying-4

Interrogé sur le sujet, sa créatrice, Cindy Mouly, a indiqué qu’elle ne voulait pas que « Gossip » soit accessible aux moins de 18 ans mais qu’une « erreur » l’avait rendu téléchargéable auprès des 12-18 ans. Mouais. Quoiqu’il en soit, « Gossip » est loin d’être précurseur du genre puisqu’il existe déjà le même concept d’appli aux US avec « Secret » et « Chuck ». Reste que ce n’est pas l’interdiction de Gossip qui permettra d’endiguer le harcèlement scolaire. Des mesures de fond, voilà ce dont on a besoin.

Bullying-5

Tags: , ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Back to Top ↑