Isère

Published on octobre 29th, 2016 | by Faël Isthar

0

Échirolles : 5 Policiers en Garde à Vue après avoir Abattu un Forcené Armé

echirolles-policiers-forcene-1

L’altercation a eu lieu hier soir. Appelés sur Échirolles (Isère) dans un quartier réputé tranquille, cinq policiers, membres de la Brigade AntiCriminalité (BAC), tombent sur un homme en état d’ivresse et très agressif. Celui-ci menaçait son voisin avec une machette. Lorsqu’il aperçoit les officiers, son animosité se redirige vers eux. Et c’est alors qu’il pose sa machette par terre pour sortir ce qui s’apparente à une arme de poing que les cinq policiers font feu. Sachant qu’ils avaient anticipé ce cas de scénario en adoptant une formation de colonne derrière deux boucliers balistiques. Depuis, les cinq officiers sont en garde à vue et le fils de la victime a annoncé son intention de porter plainte. Lui et sa famille.

echirolles-policiers-forcene-2

Selon ce dernier, son père était connu à Échirolles comme étant un « bon vivant » mais sans histoires et sans antécédent judiciaire. De même, il n’y aurait eu aucun conflit de voisinage à sa connaissance. Quant à l’arme, le fils ignorait que son père en possédait une. Les policiers auraient d’abord utilisé un taser mais celui-ci n’aurait pas fonctionné. « Je ne comprends pas pourquoi ils ne lui ont pas tiré dans les jambes. Ce sont des gens très entrainés ». Pour autant, il semblerait que la réaction des cinq agents, qui ont fait feu au même moment sur un seul et même homme, était la bonne. Et pour cause –> Celui-ci venait de dégainer ce qui s’apparentait à une arme. Selon les premiers éléments d’enquête, il pourrait s’agir d’un pistolet d’alarme (chargé à blanc).

Réaction de l’avocat des cinq policiers

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Back to Top ↑