Dear White People S02E04 : À la Conquête du Monde

CORE

CORE

« Pour vous dire, je réfléchis à être transférée à Smith depuis mon transfert à A-P ! » se plaint Abigail, élève de Winchester. « Si ça a été pour Barbara Bush, ça ira pour moi, non ? ». Pourquoi veut-elle changer de bahut ? Parce que les élèves noirs du Armstrong-Parker Hall ne peuvent pas l’encadrer. « Je ne comprends pas ! J’adore le beurre de cacao pourtant ! ». Hm… En tout cas, depuis l’incendie de la Davis House, Coco passe un très bon moment. « Quelle ont été les premiers signes de tensions avec ta colloc, Keisha ? » lui demande t-elle. « Keisha jouait Lemonade en boucle et je devais me présenter à mon cours de Littérature Féministe. C’est alors que… ». Blablabla. Coco n’écoute pas vraiment les complaintes de Abigail mais qu’importe, il faut qu’elle prétende ! Pour sa carrière à Winchester ! De quelle façon ? Remontons un peu en arrière ! 1947 : La collection personnelle d’un étudiant noir permet de découvrir une (courte) liste des élèves blancs pouvant être dignes de confiance. Ainsi la BSU (Black Student Union) défendant les intérêts de la communauté afro-américaine est-elle née. 1971 : Jeanette Daniels impose les droits des femmes afro-américaine en quittant la BSU et en fondant la Coalition pour l’Égalité Raciale (CORE). La première et seule administration pro-afro à être reconnue par Winchester. Et donc à recevoir des fonds. CORE dont la présidence est devenue quasi-vacante depuis le coup de sang d’un certain Troy Fairbanks.

CORE

Quel épisode ! Et quelle Coco ! L’une des raisons qui font que je l’aime tant est parce qu’elle sait ce qu’elle veut et qu’elle possède une ténacité remarquable eu égard à son rêve. À savoir devenir Sénatrice à 30 ans puis, un jour, devenir la première présidente afro-américaine des États-Unis. Or, ici, avec cette grossesse surprise, Coco finit par réaliser qu’elle suivrait le même chemin que sa mère à son âge. La nouvelle priorité —> Son enfant. Ses rêves —> Au second plan. Or, à partir du moment où l’on veut être un bon parent, il va sans dire que l’éducation et la prise en charge d’un gosse prennent une très grande partie du temps. Sans compter l’aspect financier. Oui, grâce à Troy et sa famille aisée, Coco aurait pu assurer une belle éducation à son enfant. Mais pour se faire, elle aurait dû sacrifier son avenir à Winchester et son leadership sur CORE apte à la rapprocher de ses ambitions personnelles. De fait, nous faisons partie d’une génération où le combat pour notre carrière rêvée prend le pas sur la volonté de fonder une famille. Je ne dis pas qu’avoir des enfants n’est plus souhaité mais c’est de moins en moins l’objectif absolu. Comme cela a pu l’être par le passé du moins. Aujourd’hui, Coco a décidé de choisir son rêve plutôt que celui d’un enfant qui ne verra jamais le jour. Un choix fait en son âme et conscience.

CORE

7,5/10

*Coup de Coeur*

CORE

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires