Ciné Clown

Published on septembre 20th, 2017 | by Faël Isthar

0

Ça : « Tu flotteras, toi-aussi »

« Pour de bon »

Bill Denbrough s’en voudra toute sa vie. Ce jour où il laissa son frère, Georgie, sortir dehors sans l’accompagner. À ce moment, Bill avait feint d’être malade et s’était contenté d’appliquer de la « peinture magique » sur le bateau en papier du frérot. « Comme ça, il flottera ». […] Georgie est estomaqué ! Son bateau flotte vraiment !! Et alors qu’il le fait voguer sur le long des trottoirs, transformés en véritables torrents du fait de la pluie battante, Georgie se cogne la tête contre un panneau de chantier. Lorsqu’il jette à nouveau un oeil sur le bateau, il est trop tard. Une bouche d’égout a tôt fait d’engloutir son trésor. « Bill va me tuer » se décompose Georgie. Mais alors qu’il scrute l’obscurité du caniveau, une voix se fait entendre. « Coucou ! C’est ton bateau ?! » lui demande un clown à l’allure grotesque et rigolote. « Tu veux le récupérer, n’est-ce pas ? ». Une poignée de secondes plus tard, Georgie disparut à tout jamais. Non sans avoir hurlé à la mort durant ce laps de temps.

Clown

Ne faisons pas flotter le suspens plus longtemps —> Ça est une réussite ! Quand bien même il pourrait vous décevoir si vous pensiez assister au meilleur film d’horreur de la décennie. Nope –> Ça ne fait pas (vraiment) peur ! Il y a même des fois où vous rigolerez ! Et justement, voilà où se terre le génie du film —> Andy Muschietti, le réalisateur, n’a de cesse d’osciller entre premier et second degré. Scènes cauchemardesques et grotesques ! Dialogues oppressants et contrebalancés par des punchlines bien débiles (merci Richie) ! L’objectif est simple —> Aboutir à un spectacle à la fois drôle et pétrifiant. Car Andy sait que voir un clown enchainer les pitreries macabres reste marrant en soi ! Aussi sinistre Pennywise soit-il ^^ Au passage, Bill Skarsgard réalise une prestation fantastique ! Son Grippe-Sou assoiffé de chair fraiche est vraiment remarquable *_* Sans oublier le travail colossal déployé par l’équipe de maquillage ! Je n’ose pas imaginer le nombre d’heures qu’il a fallu pour aboutir à ce résultat…

Autre point fort de Ça —> L’écriture ! Notamment celle concernant la belle Berverly Marsh ! Je ne sais pas si son histoire est similaire à celle du roman mais, damn, je ne m’attendais pas à un background aussi sombre ! Mettre la lumière sur de tels sévices et les articuler autour de la Peur qu’incarne Grippe-Sou est une très bonne idée. De même, le harcèlement, la maltraitance et le bullying (usage de la force pour terroriser les autres) sont abordés de manière crue. Sans compter tous les passages jouant avec nos peurs primaires. Fantômes aux âmes torturées ? Check ! Morts-vivants au corps putréfiant ? Check ! Dame longiligne au visage déformé ? Check ! Clown cannibale ? Check x1000 ლ(╹◡╹ლ) Au final, Ça est une oeuvre fascinante sur la force et l’innocence de l’enfance confrontées aux horreurs du monde adulte. « Contrôle ta peur et tu contrôleras ta vie ». Vivement le Chapitre II !

Clown

Note YZ : 7,5/10

*Coup de Coeur*

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑