Ciné Bohemian Rhapsody

Published on novembre 1st, 2018 | by Faël Isthar

0

Bohemian Rhapsody : Aux Poètes Désoeuvrés

« À sa Majesté, Queen »

Tout commence à la fin des années 60 : Tim Staffell, bassiste-chanteur du groupe de rock Smile, quitte la bande pour Humpy Bong. La pire décision de sa vie et la meilleure opportunité pour son camarade de chambre au Ealing Art College —> Farrokh Bulsara. Mais il préfère qu’on l’appelle Freddie ! Une place venant de se libérer, Freddie devient le nouveau chanteur attitré de Smile et pousse Brian May (guitariste) et Roger Taylor (batterie) à continuer l’aventure. « Ha ! Et nous allons changer de nom ! ». « Pourquoi ? J’aime bien Smi… ». « Queen ! Nous nous appellerons désormais Queen ». En 1973, le premier album chez EMI ne parvient pas à séduire. S’ensuit le deuxième album, Queen II —> Bingo ! La passion de Freddie, Brian, Roger et John Deacon, le nouveau bassiste, touchent un certain public. Et pour cause —> Queen ne fait pas que du rock —> Queen fait du Queen ! « Et voilà pourquoi, mon cher Miami, Bohemian Rhapsody représente l’épitomé de ce que nous sommes ! ».

Bohemian Rhapsody

Ne tergiversons pas outre mesure —> Bohemian Rhapsody est un vibrant hommage à Queen et une sublime ode à la Musique ! Vous aurez d’ailleurs du mal à rester cramponné à votre siège tant l’envie de sortir ses meilleurs chorégraphies est présente par endroits ! Et s’il y a bien une chose que retiendront les néophytes en sortant de la salle, c’est que Queen est et restera un groupe unique en son genre. Adepte de sonorités exotiques et originales tout en s’astreignant à trouver LA mélodie et LES vocals promptes à transformer des bizarreries païennes en hits interplanétaires ! C’est exactement ce que représente Bohemian Rhapsody et ses 6 minutes d’écoute ! Une volonté d’être un groupe qui ne sera plus jamais copié à l’avenir. Et détrompez-vous si vous pensiez que Fred Mercury est Queen…

Bohemian Rhapsody

De fait, il n’y a pas de Queen sans Freddie Mercury et il n’y a pas de Freddie Mercury sans Queen ! La légende n’a jamais pu exister d’elle-même et pour cause —> Elle ne pouvait exister qu’au travers de sa famille du coeur. L’occasion d’aborder le gros défaut de ce Bohemian Rhapsody —> Le manque de substance des personnages en dehors de Freddie Mercury. Certes, Rami Malek est parfait et un oscar ne serait pas volé. Mais on aurait aimé que les autres prestations, notamment celles de Roger, Brian et John, ne soient pas aussi fades et transparentes. Qui plus est, je dois admettre avoir décroché par à-coups durant les trois premiers quarts du film (la faute à une mise en scène trop académique). Heureusement, le dernier quart et notamment sa fin transcendent les espérances ! Qui plus est, je suis à peu près certain que les fans de Queen seront aux anges tant le coeur, les oreilles et l’esprit y sont. À voir impérativement ! Ne serait-ce que pour se faire une idée par soi-même d’un monument de l’histoire.

Bohemian Rhapsody

7,5/10


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ et Ikke !



Back to Top ↑