Jeunes

Published on mars 3rd, 2017 | by Faël Isthar

0

Blue Whale : Des Défis pendant 50 Jours et le Suicide au bout du Chemin

Il suffit d’être invité à un groupe Blue Whale pour participer au jeu. Plusieurs joueurs se voient attribuer un seul et même administrateur qui, durant 50 jours, lance des défis à raison d’un challenge par jour. Au départ inoffensifs (écouter une chanson triste à 3 heures du matin,), les jeux deviennent de plus en plus violents au fil des semaines qui s’écoulent. Tant et si bien qu’on finit par aboutir à des scarifications de plusieurs symboles sur le corps —> Le dernier étant celui d’une baleine bleue. Ensuite ? La mort. Au moins 130 suicides auraient eu lieu entre novembre 2015 et avril 2016. Des suicides dont les victimes faisaient partie de ces groupes sociaux. Dernièrement, deux adolescentes de 15 et 16 ans se sont données la mort en se jetant toutes les deux du toit d’un building.

Dans la même semaine, une jeune fille de 14 ans s’est tuée en se jetant sous les roues d’un train et une autre ado de 13 est grièvement blessée après avoir sauté du 5e étage. Toutes jouaient à Blue Whale. Facebook a fini par prendre un rôle plus actif dans la prévention de ces suicides en apportant son aide aux autorités russes. Lesquelles cherchent à identifier les administrateurs de ces groupes morbides. Il semblerait que les challenges soient confinés à la Russie et à la Sibérie. L’un des objectifs du Blue Whale Challenge est d’enfermer le joueur dans un environnement propice au suicide. Par exemple, un certain nombre de défis invitent les joueurs à regarder toute la journée des films d’horreurs et/ou des oeuvres particulièrement glauques. Mes pensées aux victimes, à leurs familles et à leurs proches.

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑