Anti-mariage gay : comment le mouvement a basculé dans l’homophobie extrémiste

Entre le tabassage d’un couple gay, les menaces de mort de deux députés PS en Vendée et l’attaque hier d’un bar gay à Lille, on ne peut que constater la radicalisation d’un mouvement dont les têtes de proue (Frigide Barjot, Christine Boutin, UMP) n’ont rien fait pour l’endiguer. Au contraire, Barjot appelait au sang (même si elle s’est depuis rétractée) et Boutin ne cesse de brandir le spectre de la guerre civile.

Plus les jours passent et plus on reste incrédule devant cette vague d’intolérance alors que chez nos voisins britanniques et néo-zélandais, le projet est passé à la limite de l’indifférence tant l’égalisation des homosexuels parait normale et acquise. Il est plus que temps que les personnalités anti-mariage gay et la droite républicaine condamnent clairement et fermement ces violences au lieu de les légitimer.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires