Stories

Published on février 20th, 2017 | by Faël Isthar

0

Alexandre : « J’ai moi-aussi été violé par un policier »

Contrairement à l’Affaire Théo, il n’y a pas eu de bruit pour celle concernant l’Affaire Alexandre. Soit ce jeune homme de 29 ans qui, en 2015 et suite à une interpellation musclée, refuse de monter dans la voiture des policiers « parce que les sièges étaient rabattus ». « Je suis pas un chien » leur rétorque t-il. C’est à ce moment-là que l’agent se trouvant derrière lui porte un violent coup de matraque. Droit dans l’anus. Lors de la garde à vue, Alexandre se plaint de douleurs et une fois arrivé à l’hôpital, un médecin lui annonce une « plaie profonde de 1,5 cm ». S’en suivent 10 jours d’ITT (Interruption Totale de Travail). Deux ans après, Alexandre a toujours des saignements et ressent des douleurs. « Lorsque j’ai repris mon métier de couvreur dans le bâtiment, j’ai essayé de porter une bouteille de gaz mais la plaie s’est rouverte. Mon patron m’a dit qu’il ne pouvait plus me garder ».

Lorsque Alexandre porte plainte, la justice ne reconnait pas le viol malgré la présence de son ADN sur la matraque. Deux ans plus tard et quelques semaines après le viol de Théo, Alexandre est enfin parvenu à faire porter sa voix. Là où, auparavant, aucun média ne lui en donnait la possibilité. Et ça a payé –> Aujourd’hui, vers 13h30, le Tribunal de Bobigny a annoncé la requalification des faits en « Viol avéré ». Preuve que le contexte et la pression médiatique importent. « J’espère que ça va faire avancer les choses […] En attendant, je suis toujours sans emploi et mon moral est détruit ».

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑