Monde

Published on avril 10th, 2015 | by Faël Isthar

0

Afghanistan : « J’ai accepté de me marier avec mon violeur parce qu’il m’avait mise enceinte »

« C’était la seule solution si je ne voulais pas déshonorer ma famille » déclare Gulnaz lors de cette interview surréaliste chapeautée en deux parties par la chaîne CNN (une maintenant et l’autre trois ans auparavant). Lorsqu’elle avait 16 ans, Guinaz se fait violer par le mari de sa cousine puis emprisonnée par la suite pour « Adultère ». Oui, vous avez bien entendu : en Afghanistan, et dans d’autres pays, une femme qui se fait violer l’a forcément cherché. Libérée grâce à un pardon présidentiel, Guinaz, désormais mère d’une fille issue du viol, décide de se marier avec son violeur sous la pression locale…et celle de son avocat.

Depression-3

Ça, c’était il y a trois ans, lors de la première interview. Désormais, Guinaz, en compagnie de l’homme qui l’a violé et lui a fait depuis deux autres enfants, affirme qu’elle n’a jamais été agressée et que « tout va bien désormais ». Cela malgré le fait qu’elle ait coupé les ponts avec sa famille. Une fois que son violeur accepte que CNN l’interroge seule, celle-ci délivre plusieurs bribes de phrases dont celle-ci : « Si j’ai fait tout ça, c’est pour assurer à ma fille un futur. Je ne voulais pas lui ruiner sa vie et je ne voulais pas salir mon honneur. Nous sommes un peuple traditionnel,et je préfère mourir plutôt qu’avoir une mauvaise réputation ».

Depression-5

Tags: ,


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Back to Top ↑