Ciné

Published on novembre 12th, 2014 | by Faël Isthar

0

Review : La prochaine fois je viserai le cœur – « Et je recommencerai à tuer, encore et encore »

Certains l’appellent le tireur fou. D’autres encore, le tueur de l’ombre. Extrêmement précautionneux, Franck (Guillaume Canet) semble prendre un malin plaisir à cibler puis tuer de jeunes femmes seules. La police ? Les gendarmes ? Il en est lui-même un et s’est vu confié le soin d’enquêter sur ses propres crimes. Autant dire que ces imbéciles ne sont pas prêts de découvrir l’horrible vérité. Lui laissant le champ libre pour tuer. Encore et encore.

Inspiré d’une histoire vraie ayant eu lieu entre 1978 et 1979, « La prochaine fois je viserai le coeur » fait indéniablement partie de ce qu’on peut appeler les « films noirs ». À savoir cette tranche bien précise d’oeuvres dont l’objectif n’est pas vraiment de faire voir la vie en rose au spectateur. Ici, en l’occurence, nous sommes plongés à travers l’effrayant quotidien d’un tueur en série aux manies violentes et à la personnalité extrêmement instable.

À cet égard, Guillaume Canet délivre une très bonne prestation et on a tôt fait d’apprendre à détester cet homme antipathique et manipulateur au possible. Surtout lorsqu’il tue gratuitement ces pauvres jeunes filles (tout est montré). Ajoutez à ceci une réalisation nette et sans bavures, un casting principal de qualité, une bande son immersive, et enfin un rythme prenant, vous obtenez l’un des rares bons films policiers sur l’année 2014. Seul défaut : l’absence de gros cliffhangers et, par extension, un manque de surprise. Mis part ça, c’est du tout bon.

Note YZ : 6,5/10

Tags:


About the Author

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !



S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Back to Top ↑