Photoshop : Ce déni de réalité

Ha, la magie de Photoshop. Parvenir à travestir la réalité en vue de concrétiser nos fantasmes. Alors, oui, l’exemple ci-dessous peut paraitre extrême…et pourtant. Le nombre de fois où on tombe sur ces montages type « Poupée de cire » est affolant, ne serait-ce que pour les publicités ou posters de films. Je me souviendrais toujours, par exemple, de Morpheus (Matrix) qui, sur les affiches, avait une peau parfaite, alors que, dans les films, sa peau était remplie de cratères. Un véritable choc. Par contre, dans l’exemple présent, la fille est beaucoup mieux avant qu’après. Just sayin’.

Fondateur de YZGeneration, YummyZ, Ikke et Bang !

Voir tous les articles de Faël Isthar.
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires